in

Esstic : Amougou Bélinga barré, Eric Christian Nya accueilli en grande pompe malgré des accusations d’homosexualité

L’animateur vedette en service à la Crtv et qui a récemment créé la polémique au sujet de sa présumée orientation sexuelle non orthodoxe, va modérer une conférence dans cette institution académique en date du mercredi 1er février 2023. Cette invitation intervient quelques semaines après que le patron de presse Jean Pierre Amougou Bélinga ait été déclaré persona non grata comme parrain de la 53e promotion de Journalisme de l’Esstic comme l’écrivait Lebledparle.com.

Eric Nya

Sous le thème « Placement de produits : un enjeu dans l’économie de l’audiovisuel au Cameroun », une conférence académique organisée par des étudiants du département Publicité aura lieu le 1er février 2023 à la salle D3 de l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (Esstic). Aux côtés du web humoriste Ulrich Takam (membre du panel), Eric Christian Nya va officier en tant que modérateur de cette événement académique. Un choix qui fait débat parmi les étudiants de cette école.

A en croire certains, l’animateur susmentionnée ne saurait être considéré comme un modèle qui pourrait prendre la parole devant les apprenants de cette prestigieuse école. « Je ne suis pas d’accord avec le choix d’Eric Christian Nya. C’est une personnalité qui a une image écornée. Même la Crtv l’a retiré de l’antenne pendant une longue période après le scandale sur affaire d’homosexualité à laquelle il serait mêlé », affirme à notre média, un délégué de classe qui a requis l’anonymat.

Pour approfondir :   Cameroun : Un journaliste de Canal 2 victime des propos tribalistes dans la région du Sud

Eric Christian et l’affaire d’homosexualité qui a terni son image

En août 2021, des audios d’une femme accusant l’ex présentateur de la matinale « Bonjour » d’entretenir des relations contre nature avec son époux font irruption sur la toile. L’affaire fait grand bruit au sein de l’opinion publique camerounaise et Eric Christian Nya est par la suite moins aperçu à l’antenne. L’animateur nie néanmoins les accusations proférées à son endroit non sans porter plainte pour diffamation. Depuis, l’opinion publique est partagée entre ceux qui considèrent le concernée comme un père de famille modèle qui est condamné à tort, et ceux qui le présente comme un gaie qui se cache.

Pour approfondir :   La 17ème promotion de l’École de guerre de Yaoundé entre en formation

Pour l’Esstic, l’image est une question centrale. Alors que le contesté patron de presse Jean Pierre Amougou Belinga vient de se voir refuser l’opportunité de parrainer une promotion de cette école, la venue d’Eric Christian Nya (une autre personnalité querellée) devrait peut-être faire l’objet d’une reconsidération dans les prochaines heures….


2 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

hommage zogo

Pierre Boutry : « Le Cameroun du clan Biya et de ses affidés est une dictature qui broie les libertés fondamentales »

martinez zogo

Les Evêques du Cameroun se prononcent sur l’assassinat de Martinez Zogo