in

Alex Gustave Azébazé : « l’exclusion de Jean Michel Nintcheu du SDF pourrait profiter au PCRN à l’Assemblée nationale »

La réponse de Ni John Fru Ndi à la fronde qui secoue son parti est tombée le samedi 25 février 2023. Et, tel un couperet, il a tranché net : tous dehors. Tous, à savoir le groupe des 27 cadres qui contestent depuis quelques mois l’autorité de ce leader historique de l’opposition, principal adversaire du président Paul Biya pendant plus de deux décennies. Ce groupe de 27 est complété par sept autres militants.

cropped ni john fru ndi sdf

Dans un texte publié sur son compte Facebook, le journaliste Alex Gustave Azébazé pense que l’exclusion de Jean Michel Nintcheu va probablement profiter au Pcrn dans la constitution du bureau de l’Assemblée nationale.

Lebledparle.com vous propose le texte intégral d’AGA

Assemblée nationale : l’exclusion de Jean Michel Nintcheu du SDF pourrait affecter les positions de l’opposition au sein du bureau de la Chambre basse au profit du PCRN

Exclu du SDF ce week-end par un NEC contesté, de même que  33 autres dignitaires et cadres dissidents ayant traîné  ce parti au tribunal en contestation des décisions antérieures de cet organe dirigeant dont, entre autres, celle leur interdisant désormais de postuler à des responsabilités dans le parti, le député Nintcheu Jean Michel en tire la première conséquence. En attendant la première audience judiciaire prévue le 3 mars prochain devant le juge civil du TGI/Mfoundi à Yaoundé, le député de Wouri Est a décidé d’arrêter ses contributions financières statutaires au parti de la balance. D’autres élus (Sénateur, Maires et conseillers municipaux) devraient logiquement suivre dans cette démarche visant à frapper Fru Ndi et les siens au porte-monnaie.

Pour approfondir :   Appel au départ de Paul Biya : Anicet Ekane du Manidem s’attaque durement au MRC

Un Nintcheu offensif qui veut faire payer le SDF à la bourse

En attendant évidemment de voir la forme que prendra désormais l’engagement de ces anciens hauts responsables du SDF, ça va sûrement beaucoup manœuvrer dans les coulisses des principaux partis de l’opposition mais surtout du pouvoir. On sait en effet, qu’avec 5 députés, le SDF avait hérité depuis le début de la présente législature du poste de Questeur – en la personne de Joshua Osih – au sein du bureau de l’assemblée nationale.  Tandis que le PCRN, qui en avait autant, héritait de celui de Secrétaire (Cabral Libii), le même que l’UDC qui a pourtant moins de députés, notamment quatre (4). Logiquement ces positions devraient s’inverser au profit du PCRN qui devient, après l’exclusion de Jean Michel Nintcheu du SDF, le premier parti d’opposition à l’assemblée nationale.

Pour approfondir :   Affaire des recalés du recrutement des docteurs : Le Père Ludovic Lado adresse une lettre ouverte à Jacques Fame Ndongo

Cabral Libii et ses camarades députes  seraient bien en droit de revendiquer le poste de questeur, plus prestigieux dans l’ordre protocolaire du bureau de l’assemblée nationale ainsi d’ailleurs qu’en terme de retombées financières.  De même pourraient être affectées les positions au sein des commissions spécialisées dont la stratégique commission des finances.

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ni John Fru Ndi

Cabral Libii exprime son chagrin sur la situation qui se passe au SDF

Martinez Zogo forerver 1

[Tribune] La petite éternité autour de l’enquête de l’assassinat effroyable de Martinez Zogo ne fera pas baisser notre indignation.