in

Armand Noutack : « Je n’ai jamais été en guerre avec l’individu Cabral Libii »

Armand Noutack

Invité ce mercredi 24 juillet 2019 dans le cadre la matinale d’ABK radio, Armand Noutack II, ancien régional Ouest du mouvement onze millions de citoyen (OMC) est revenu sur les derniers développements de l’actualité au Cameroun, en occurrence la mutinerie de la prison centrale de Kondengui et ses relations avec Cabral Libii.


Armand Noutack
Armand Noutack II – capture photo

S’agissant du mouvement OMC et de son coordonnateur national, Armand Noutack II dit n’avoir aucun problème avec son ancien patron et n’est jamais entré en guerre contre lui. « Je n’ai jamais été en guerre avec l’individu Cabral Libii », déclare-t-il en direct au téléphone depuis Bafoussam.

S’agissant de la mutinerie de Kondengui, l’enseignant pense que la même situation peut se passer dans les autres pénitenciers du Cameroun. « Les prisons du Cameroun sont surchargées et ce qui s’est passé à Kondengui pourrait se passer partout », pense Armand Noutack. « Dans un pays sérieux, les prisons sont nécessaires. Ce qui se passe à Kondengui, est juste le reflet de nombreuses injustices », poursuit Armand Noutack.

L’image en circulation du premier vice-président du MRC, n’a pas été en reste pendant l’échange téléphonique. Il est surpris par les raillerie qu’il a subi de la part d’une certaine jeunesse. « Comment un jeune peut se moquer de Mamadou Mota qui se bat pour un idéal ? », s’interroge-t-il. « Beaucoup de courage à Mamadou Mota et je demande la conscientisation de la jeunesse camerounaise », ajoute Armand Noutack.

Il réclame la libération des prisonniers politiques. « Je continue d’appeler à la libération des prisonniers politiques, à l’accélération dans les procédures en instance dans les tribunaux du Cameroun », souhaite Armand Noutack.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    ANTI BAS

    Cameroun : Un collectif de 300 artistes mobilisé pour lutter contre la B.A.S

    Alice Nkom

    Cameroun : Maitre Alice Kom tacle Paul Biya « vous nous détestez, vous nous haïssez »