in

Voici la déclaration de Joseph Beti Assomo au terme de la réunion d’évaluation sécuritaire tenue à Bamenda

Assomson

Au terme de la réunion d’évaluation sécuritaire tenue à la 5ème région militaire à Bamenda dans la région du Nord-Ouest le mercredi 22 septembre 2021, Joseph Beti Assomo a soutenu que le retour de la paix est indéniable.

Assomson
Joseph Béti Assomo en réunion (c) Droits réservés

En l’entame de son allocution hier, le ministre délégué à la présidence de la République a exprimé aux familles biologiques, ses condoléances à son nom propre et celui du président de la République, chef des forces armées. Et ce, la suite d’une série d’attaques qui ont arraché à la vie, une quinzaine de militaires dans la région du Nord-Ouest dans les attaques contre les combattants séparatistes.

Pour approfondir :   Manifestation Pacifique du 22 septembre 2020 au Cameroun : La mise au point du MRC

A la même occasion, le Mindef a reconnu que les hommes armés sont en possession d’un matériel sophistiqué. Ce qui laisse penser à une alliance avec des forces exogènes.

Toutefois, le membre du gouvernement a précisé que le Cameroun a besoin de recouvrer la paix menacée dans ces deux régions. Et cela n’est possible qu’avec l’apport « sincère et patriotique » de tous les fils et filles du pays conformément à la politique du chef de l’Etat.

A ce titre Joseph Beti Assomo a exhorté les jeunes encore cachés dans les brousses, à déposer les armes et de revenir à la raison.

Pour approfondir :   Jean De Dieu Momo : « Nous voulons un Cameroun pour les camerounais et non pour les tribus spécifiquement »


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cura

Un prêtre catholique interpelle Paul Biya au sujet des massacres en zones anglophones

Essombi

Dieudonné Essomba analyse le taux de réussite aux examens officiels