in

Vincent Sosthène Fouda : « J’apporte mon soutien au professeur Claude Abé »

Le journaliste a exprimé ce soutien à travers une publication sur Facebook, le mercredi 26 avril 2023, comme l’a constaté Lebledparle.com.

Claude Abe V4

L’expression de ce soutien intervient au lendemain de la mise au point de l’Ucac qui se désolidarise de la sortie médiatique du sociologue, le dimanche 16 avril 2023, sur Vision 4 dans Club d’élites. Il estime que la sortie de l’Ucac ne change rien.

Lebledparle.com vous le texte intégral de Vincent Sosthène Fouda

La petite polémique à la petite cuillère

La liberté universitaire ne nous protège pas de notre propre ignorance, mais plutôt de celle de ceux et celles qui sont plus ignorants que nous. Le but de la liberté universitaire est de nous assurer que nous, en tant qu’universitaires, pouvons être libres de faire des recherches sur des sujets qui pourraient être autrement l’anathème de l’influence étatique, économique ou autre.

Cette liberté est la récompense ultime du monde universitaire : nous pouvons étudier, faire des recherches et enseigner sur des sujets qui nous passionnent, même si nos employeurs ne voient pas l’utilité de notre travail.

La liberté universitaire n’est pas la même chose que la liberté d’expression. La liberté d’expression est le droit fondamental des citoyens dans toute démocratie de s’exprimer publiquement, et ce, sans avoir à subir de répercussions politiques ou juridiques pour leurs propos, tant et aussi longtemps que ces paroles ne peuvent être raisonnablement considérées comme une incitation à des actions illégales. La liberté d’expression ne garantit à personne un emploi ou le droit d’éviter d’être critiquée en personne ou dans les médias. Une fois que cela est dit, il ne me semble pas judicieux de rentrer dans des polémiques à la petite cuillère.  Brandir au nom de la tribu une menace de désinscrire les enfants d’une tribu d’un établissement d’enseignement parce qu’un enseignant de cet établissement aurait tenu des propos jugés délictueux par un groupe de parents vise à imposer au savoir la dictature financière comme principe de construction du savoir. Je ne saurai le cautionner. J’apporte donc mon soutien au professeur Claude ABÉ et la mise au point du recteur de l’université catholique de Yaoundé ne change rien à ce fait.

Pour approfondir :   Cameroun : La Fiac-Pmexchange est reportée à cause du Covid-19

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ladorel

Luther André Méka : « Ludovic Lado est une épine dans le pied de l’église catholique »

Lions namibie 1

Lions indomptables : Le Cameroun a trouvé un adversaire pour le mois de juin