in

VIDEO : Parfait Ayissi tacle le CNC : « Il y a une personne là-bas, quand vous la voyez vous avez l’impression qu’elle prend du chanvre »

Ayissi-CNC.JPG

Le journaliste a réagi mercredi 20 décembre après la décision du conseil national de la communication ( CNC) qui le suspend de l’exercice de ses fonctions pour une durée d’un mois.

Ayissi-CNC.JPG

Le journaliste de la télévision située à Nsam  épinglé par les sanctions du CNC a pris d’assaut les antennes ce mercredi pour tirer sur des membres du CNC présidé par Peter Essoka. Le CNC reproche à Parfait Ayissi d’avoir tenu des propos offensants et insinuants tendant à relativiser le travail d’un collectif d’Avocats dans une affaire de mœurs. Le journaliste est accusé par ces avocats, de viol sur mineure comme l’a longuement rapporté lebledparle.com

« Certaines personnes ont osé militer en menaçant, que si on ne nous suspend pas ils démissionnent. Sur le plan journalistique quelle minceur, sur le plan éthique quel problème. On ne donnera pas les noms mais ils se reconnaitront » a-t-il déclaré et de rajouter.  « Il y a d’autres là-bas, quand vous la voyez vous avez l’impression que cette personne prend du chanvre, qu’elle n’est pas équilibrée (…) On a vu cette personne, insulter le président de la république pendant au moins 10 ans, maintenant  elle vient vous donner des leçons de journalisme. »

La chaine qui enregistre d’autres suspensions comme celle de son PDG, Amougou Belinga, Ernest Obama et Sidoine Monkam,  annonce qu’elle va faire un recours. « Des que nous seront notifiés, nous allons user de tous nos droits pour défendre notre honneur » a annoncé Ernest Obama, le directeur de la chaine ce mercredi.

Lebledparle.com vous propose une séquence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Le Cameroun est le 1er pays africain dans la lutte contre les épidémies et 5eme dans le monde

    Le Cameroun est le 1er pays africain dans la lutte contre les épidémies et 5eme dans le monde

    Bamenda.Crise.JPG

    Bamenda : le Préfet interdit les déplacements à bord de moto entre 21h et 5h du matin