in

Le Cameroun est le 1er pays africain dans la lutte contre les épidémies et 5eme dans le monde

Le Cameroun est le 1er pays africain dans la lutte contre les épidémies et 5eme dans le monde

Le représentant du CDC (Center for Disease Control and Prevention) Cameroun a remis lundi 18 décembre un  certificat y relatif au ministre de la Santé publique, André Mama Fouda


Le Cameroun est le 1er pays africain dans la lutte contre les épidémies et 5eme dans le monde
DR

C’est depuis 2010 que le Cameroun s’est approprié le programme de formation épidémiologique, devenu Cafetp (Cameroon Field Epidemiology Training Program). Le programme est présent dans plus de cent pays dans le monde et vise à renforcer les capacités nationales en tenant compte des réalités/ pays, garantissant l’alignement sur les normes internationales, la gestion des infrastructures et des opérations, les services de santé publique, la dotation en personnels et la formation des résidents.

Ce sont ainsi 52 hauts cadres (médecins, vétérinaires, biologistes) qui ont été formés, faisant du Cameroun un pôle d’excellence dans l’investigation, la surveillance, la gestion et la riposte des épidémies (méningite, grippe aviaire…) dans la sous-région et le reste de l’Afrique.

« Tout à sa joie, André Mama Fouda, en remerciant les partenaires pour le rôle important joué dans ce processus, n’a pas manqué l’occasion pour leur dire qu’il ne s’agit pas seulement de nous aider à former ces hauts cadres, il s’agit aussi et surtout, de ne pas leur faire des appels de pieds pour qu’ils aillent exercer dans leurs structures ou des organisations internationales. Au moins jusqu’en 2019, date de la fin de la présente convention avec le CDC. » Rapporte le quotidien Cameroon-Tribune.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Patrick MBOMA

    Ballon d’Or Africain 2017 : Patrick Mboma critique la CAF après la mise à l’écart de Vincent Aboubakar

    Ayissi-CNC.JPG

    VIDEO : Parfait Ayissi tacle le CNC : « Il y a une personne là-bas, quand vous la voyez vous avez l’impression qu’elle prend du chanvre »