in , ,

Accalmie : Samuel Eto’o marque Brys

Marc Brys, l’entraineur sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun, a réagi aux excuses de Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football, à lui adressées publiquement en conférence de presse, jeudi au siège de la Fécafoot.

Samuel Eto'o et Marc Brys en mode réconciliation
Samuel Eto'o et Marc Brys en mode réconciliation - DR

Samuel Eto’o et Marc Brys, le courant passe désormais ! Deux jours seulement après avoir sévèrement réprimandé Brys et l’avoir suspendu pour nommer un sélectionneur intérimaire, lequel a fui sous la pression du ministère des Sports, Eto’o a exprimé ses regrets, comme indiqué par Lebledparle.com. « Je ne vais pas être long. Tout d’abord, je commencerai par présenter des excuses pour notre première et malheureuse rencontre, qui a été très émotionnelle » , a déclaré Eto’o en conférence de presse après une nouvelle réunion plus positive avec le Belge, qu’il a finalement  confirmé son poste.

« Je suis content d’avoir discuté avec le coach. Nous avons des convictions et nous ne changeons pas. Nous travaillons depuis deux ans pour offrir le meilleur. Il était crucial de maintenir le cap pour le Cameroun. Je m’excuse pour l’autre jour », a-t-il ajouté avant d’indiquer pour rassurer davantage, Marc Brys et lui étaient disposés à travailler main dans la main pour la réussite de l’équipe nationale du Cameroun.

Excuse de Samuel Eto’o appréciée par Marc Brys

Pour approfondir :   Claude Kana : « La coupe du monde de Nicolas Nkoulou a été calamiteuse »

Assis à sa droite, le technicien Belge a accueilli favorablement les excuses de l’ancien buteur avant de se concentrer rapidement sur les deux prochaines échéances des Lions Indomptables : les 3e et 4e journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 contre le Cap-Vert, le 8 juin à Yaoundé, et l’Angola le 11 juin.

« Monsieur le Président, merci beaucoup pour vos mots. C’est très apprécié. Nous avons eu un excellent entretien, et c’est tout à fait normal car nous partageons le même objectif. C’est ce qui compte le plus pour des millions de Camerounais. Cela donne un aperçu de l’importance de notre travail. Si nous travaillons ensemble, la tâche sera moins difficile. Il nous reste moins de deux semaines avant le match. Nous allons tout faire, et nous avons besoin de toutes les expériences pour réussir. Ce n’est pas le travail d’une seule personne ou de deux personnes. C’est un travail d’équipe. Nous cherchons les meilleurs moyens d’y parvenir », a déclaré le technicien flamand qui sera certainement attendu au tournant.

Pour approfondir :   Éric Maxim Choupo-Moting repousse son départ en Arabie Saoudite

Pour le moment, il faut rester sur l’essentiel, à savoir la préparation des deux prochains rendez-vous des Lions Indomptables. Le 8 et le 11 juin prochains, le Cameroun sera respectivement face au Cap Vert et à l’Angola. Cette double confrontation, rappelons-le, compte pour les 3e et 4e journées des éliminatoires de la Coupe du Monde Etats-Unis, Canada, Mexique 2026. En prélude à ces deux rencontres, les Lions Indomptables entre en stage le 2 juin prochain.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chintoc

Un géant chinois veut exploiter une carrière de pierre dans l’Extrême-Nord, l’avis des populations demandés

Cabrel Nanjip e1717130561947

Cabrel Nanjip : Le match de l’hommage, un an après sa disparition