in

Valsero accuse Jean-Jacques Zé d’être jaloux de Cédric Noufele

Val sero JJZ

La sortie du rappeur camerounais est subséquente à celle du journaliste du 1er mars dans sa traditionnelle chronique matinale sur Vision 4.


Val sero JJZ
Valsero, Jean-Jacques Zé (c) Droits réservés

La chronique du Directeur de Vision 4 au sujet des effets néfastes du populisme médiatique a suscité l’ire des fans de la première heure d’Equinoxe TV. Répondant à Jean-Jaques Ze dans une vidéo partagée sur Facebook le 6 mars dernier, Valsero n’y est pas allé du dos de la cuillère. Le rappeur soutient que cette réaction du journaliste relève tout simplement de la jalousie. « Tu n’es plus journaliste. Tu es le procureur des opinions. Tu es le juge de la liberté d’expression. Tu es jaloux de Cédrick Noufele. Tu es jaloux du petit Noufele. C’est sa signature, sur le théâtre de la crise anglophone», a lancé le rappeur.

La dénonciation préalable de JJZ

Selon le présentateur du 20H sur Equinoxe, « beaucoup utilisent la crise dans le Nord-Ouest et Sud-Ouest comme leur fonds de commerce, comme leur podium. D’ailleurs j’entends une belle expression autour de cette affaire : ‘le théâtre de la crise anglophone’ », avait indiqué Jean Jacques Zé.

 « C’est très facile de faire populaire ou populiste au Cameroun. Certaines de nos émissions qui sont de véritables couvercles de marmites qu’on fouette, mais les gens regardent. On pense que lorsqu’il y a 1 million de vue c’est parce que vous avez été pertinent. (…)», poursuivait l’ex pensionnaire de Canal 2 international avant de déchaîner ses détracteurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Moahamoour

Cameroun : Accusé d’être le « leader » d’un groupe rebelle dans le Grand Nord, Iya Mohamed répond à Boris Bertolt

Denis KweboBled

Dénis Nkwebo soutient le point de vue de Jean-Jacques Zé : « L’antimodèle prospère sous les cieux du populisme primaire »