in

Une femme assassinée dans son domicile à Bafia

Selon MMI, les auteurs dudit crime sont encore pour le moment, introuvables.

Henriette Nyebou a été brutalement arrachée à la vie en cette fin de semaine. Selon notre consœur, elle a été sauvagement poignardée « sur le torse et un au cœur » au « quartier Bamiléké » dans la ville de Bafia, région du Centre.

Après leur forfait, les présumés malfrats qui ont pris le temps de défoncer la porte de la chambre de la défunte, ont pris la poudre d’escampette.

Malgré le violent choc subi, la victime s’est déportée vers la chambre de sa tante où elle s’est écroulée.

Pris de peur, les proches vont conduire dame Henriette toute saignante dans une formation hospitalière où elle a rendu l’âme.

Une enquête est ouverte pour mettre la main sur les responsables de ce meurtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DDRol

La première pierre de la construction du site de désarmement de l’Extrême-Nord a été posée

Région du Sud : Les inondations envoient certains élèves en congés forcés