in

Un don de 6 milliards de l’Etat du Cameroun au Français Cimencam fait polémique

Le Cameroun a débloqué ces fonds pour aménager une nouvelle voie pour stimuler l’investissement privé de la cimenterie.

Cimencam
Cimencam-DR

Le gouvernement camerounais a alloué près de 6 milliards de FCFA pour la construction d’une route d’accès à la cimenterie Cimencam, une filiale du groupe français LafargeHolcim, située à Nomayos dans la région du Centre. Cette décision a suscité des critiques de la part de l’opinion publique qui dénonce des privilèges accordées aux grandes entreprises internationales au détriment des petites et moyennes entreprises (PME) locales.

Il s’agit d’une route express en 2×2 voies, longue de 5,5 km, avec un terre-plein central, présentée par le ministre des Travaux Publics comme un moyen de « stimuler l’investissement privé » et l’économie en faveur de la cimenterie Nomayos.

Pour approfondir :   Cameroun : L’homme d’affaires Samuel Njanga-Kondo est mort !  

L’annonce de ce financement a suscité des réactions de mécontentement sur les réseaux sociaux, certains citoyens ont souligné que l’État finance des infrastructures pour une entreprise étrangère, tandis que de nombreuses PME camerounaises peinent à obtenir un soutien similaire.

Booster l’entreprise française face à la concurrence

Cimencam, détenant un quasi-monopole sur le marché du ciment au Cameroun depuis des décennies, a été critiquée pour ses prix élevés qui avaient un impact considérable sur les budgets de construction des ménages. Bien que l’arrivée de nouveaux concurrents à l’instar de Dangote Ciment du milliard nigérian Aliko Dangote ait contribué à faire baisser les prix du ciment, le soutien gouvernemental à Cimencam est vu comme une manière de donner un coup de boost à l’entreprise française.

Pour approfondir :   Cameroun : Accusé d’être le « leader » d’un groupe rebelle dans le Grand Nord, Iya Mohamed répond à Boris Bertolt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La presse

La revue de presse camerounaise du mardi 5 décembre 2023

argent cemac

12 milliards de FCFA détournés dans les caisses de l’Etat en 2023