in

La revue de presse camerounaise du mardi 5 décembre 2023

Très chers abonnés, bonjour et merci de recevoir une fois de plus chez vous ce matin, cette newsletter qui concentre l’essentiel de l’actualité aussi bien sur le plan national et qu’international ! Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, le décryptage des informations telles que parues dans la presse classique et digitale.

La presse

Diplomatie et Politique

Le journal Terre Promise est en kiosque ce matin et donne du contenu à la visite du président de la transition gabonaise, Olingui Nguéma en terre camerounaise ce mercredi où il sera reçu en tête-à-tête par le président Paul Biya. L’homme fort de Libreville devrait se débarrasser de son treillis de putschiste pour revêtir le costume de chef d’État, indique notre confrère.

Salmana Amadou Ali : Grand-officier en RCA. Après avoir reçu au mois de septembre dernier la médaille de commandeur de l’ordre du mérite industriel centrafricain, « voilà le député et homme d’affaires une fois encore qui se voit ériger au titre normal de l’ordre national de la reconnaissance à titre de dignité de grand-officier, par le président de la République centrafricaine Faustin Archange Touadera, à l’occasion de la célébration de la 65e fête nationale de la RCA, le 1er décembre 2023 », lit-on dans les colonnes de Conjoncture Économique.

Candidature de Franck Biya : Une vue de l’esprit. C’est l’avis de Marcel Rodo, membre titulaire du comité central du Rdpc et conseiller régional dans les colonnes de Mutations en kiosque ce matin. L’homme politique estime par ailleurs que le plan de reconstruction de l’Extrême-nord n’est qu’une compilation de projets ressassés et non-réalisés.

  • Actualité économique

– L’Economie Business Awards 2023 : Voici pourquoi Afriland First Bank est le Grand Prix de l’entreprise de l’année. Le quotidien de L’Économie, nous apprend que ce prix, reçu par la holding bancaire le 29 novembre 2023 à Douala, lors de la deuxième édition de l’Economie Business Awards, vient primer non seulement des solutions de financement proposées par la banque pour répondre aux besoins des PME, mais aussi, les performances réalisées par cette banque au cours des exercices 2021 et 2022. Plus de détails à lire en page 3 du journal en kiosque ce matin.

Africa Code Week : La région de l’Est reçoit l’édition 2023. Le quotidien Le Drapeau, qui en parle ce matin fait savoir que près de 400 enseignants sont attendus les 12 et 13 décembre prochains dans la capitale régionale du soleil levant, Bertoua, à l’occasion de l’Africa Code Week 2023. Cet événement, indique le journal, mettra l’accent sur la pensée computationnelle et l’initiation à la programmation à travers le langage de programmation scratch.

  • Actualité sociale
Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du jeudi 7 octobre 2021

– Cop28 – Cameroun – pertes – Dommages : L’incongruité… Selon le journal Le Point, depuis le 30 novembre dernier, Dubaï accueille la Cop28. La délégation camerounaise est conduite par le ministre de l’Administration territoriale. « Un drôle de façon de faire entendre la voix du Cameroun là où les pays se défoncent pour tirer de meilleurs dividendes », regrette le journal.

– Éducation de base : Guerre contre les musiques obscènes. Le trihebdomadaire La Voix Des Jeunes, fait savoir que le ministre de l’Éducation de Base, Laurent Serge Etoundi Ngoa, a interdit formellement la diffusion des musiques obscènes dans les établissements scolaires lors des cérémonies de réjouissances à l’occasion de l’arbre de Noël et d’autres activités culturelles. Une décision du membre du gouvernement très saluée par les parents d’élèves.

Actualité sur le digital

– Investissement : Le Cameroun prévoit de consacrer 508 milliards de FCFA aux travaux routiers en 2024. Pour l’année 2024, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, sollicite un budget prévisionnel de 569,1 milliards de FCFA contre 491,4 milliards de FCFA l’année précédente. Dans ce projet de budget, le membre du gouvernement compte affecter la somme de 508,7 milliards de FCFA à l’investissement. Ce qui consacre une hausse de 76,2 milliards de FCFA (+18%) par rapport aux 432,5 milliards de FCFA de 2023. Cette augmentation est portée d’après le membre du gouvernement par les ressources extérieures qui se situent à 290,6 milliards de FCFA, en hausse de 12%, et les ressources intérieures qui plafonnent à 218,1 milliards de FCFA, en hausse de 27% en glissement annuel.  (investiraucameroun.com).

En 2024, le ministère du Tourisme prévoit dépenser 4 milliards FCFA pour son fonctionnement, soit 50% de son budget. Bello Bouba Maïgari, ministre d’Etat, ministre du Tourisme et des Loisirs, a défendu le budget de son département ministériel le 2 novembre dernier devant les membres de la commission des finances et du budget de l’Assemblée nationale. Du document de présentation dont SBBC a pu obtenir copie, il est rapporté que ce ministère demande 8,5 milliards FCFA pour l’année 2024. La moitié de cette enveloppe ira aux dépenses de fonctionnement, soit 4,3 milliards FCFA. Le ministère du Tourisme compte ainsi consommer 1,7 milliard FCFA pour les salaires de son personnel, 363 millions FCFA pour « autres dépenses de personnels » et 2,1 milliards FCFA pour « autres biens et services ». (stopblablacam.com)

Pour approfondir :   En feu, Choupo-Moting est récompensé en Bundesliga

– Présidentielle en RDC : la très éclectique task force de Denis Mukwege. Prix Nobel de la paix en 2018, le gynécologue n’en reste pas moins un débutant sur la scène politique. Il s’est entouré de soutiens de longue date et d’habitués de l’arène politique congolaise, mais aussi de novices issus de la société civile pour tenter de peser lors de ce scrutin. (jeuneafrique.com)

– Affaire Martinez Zogo : Comment Paul Biya a accéléré l’enquête. Le directeur général du renseignement extérieur, Léopold Maxime Eko Eko, a cru bénéficier le 1er décembre d’une ordonnance de libération, mais il reste en détention. Une discrète intervention du président camerounais, qui a refusé de le remplacer, avait pourtant donné un coup de pouce aux investigations (africaintelligence.fr).

CEMAC : Plus de 9 milliards d’euros de promesses à Paris pour financer 13 projets intégrateurs. Au terme d’un tour de table des investisseurs organisé les 28 et 29 novembre 2023 à Paris, en France, la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) a obtenu des promesses d’investissement de 9,2 milliards d’euros pour le financement de ses 13 projets d’intégration régionale.  (financialafrik.com)

Affaire Martinez Zogo : À quoi joue le tribunal militaire de Yaoundé ? C’est une institution austère, et le qualificatif de « grande muette » lui convient finalement aussi bien qu’à l’armée à laquelle elle est rattachée. Depuis la diffusion sur les réseaux sociaux d’une ordonnance de mise en liberté de Jean-Pierre Amougou Belinga et Léopold Maxime Eko Eko, inculpés dans l’assassinat du journaliste Martinez Zogo, puis d’un courrier signé du juge d’instruction déclarant le premier document inauthentique, un silence de plomb règne au siège du tribunal militaire de Yaoundé. (Jeuneafrique.com)

C’est ici que prend fin cette revue de la presse nationale et internationale ce matin. Merci de l’avoir parcourue. À demain pour une nouvelle édition.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revue de presse ce matin

La revue de presse camerounaise du lundi 4 décembre 2023

Cimencam

Un don de 6 milliards de l’Etat du Cameroun au Français Cimencam fait polémique