in

L’Etat du Cameroun a atteint une dette record de 190 milliards vis-à-vis des entreprises publiques

En 2022, l’Etat accumule une dette de 190,3 milliards vis-à-vis des entreprises publiques Cette dette correspond aux prestations au titre des services de l’eau, des téléphones et internet, des abonnements à Cameroon Tribune et des insertions publicitaires, ainsi que le préfinancement des investissements portuaires.

ENTREPRISES PUBLICS
Entreprises d'Etat au Cameroun-DR

190,366 milliards de Fcfa. C’est le montant de la dette de l’Etat du Cameroun en 2022 vis-à-vis de 05 entreprises publiques à savoir : Camtel, Sopecam, le Port autonome de Douala, le Port autonome de Kribi et Camwater. Selon le « Concours financier de l’Etat aux entreprises et établissements publics »; document annexé à la loi de finances 2024, cette dette correspond à l’ensemble des prestations de ces entités au bénéfice de l’Etat au 31 décembre 2022.

Dans les détails, pour la consommation de téléphones et d’internet, la dette du pouvoir central est de 75,569 milliards de Fcfa soit 39,7% de l’encours global. A la même période, le Port autonome de Douala(PAD) réclame 69,760 milliards de Fcfa représentant les investissements et missions de service public effectués par le PAD pour le compte de l’Etat. La dette de l’Etat envers Camwater est de 26,214 milliards de Fcfa soit 25, 588 milliards de la consommation publique en 2022 et 626,108 millions de Fcfa au titre de la consommation publique en 2020.

Pour approfondir :   Ligne 94 : Valère Bessala se paie la tête de son ancien patron Amougou Belinga sur Cam 10 TV

D’autres entreprises dans le même lot

Pour ce qui est du Port autonome de Kribi, l’Etat accumule une dette de 18 milliards de Fcfa au titre des investissements préfinancés par le PAK pour le compte de l’Etat et du coût de la prise en charge des Forces de Maintien de l’ordre (FMO). A cette liste s’ajoute la Sopecam qui, au 31 décembre 2022, demande 764, 584 millions de Fcfa aux pouvoirs publics d’après le document cité plus haut. Une somme qui reflète les factures des abonnements à Cameroon Tribune et des insertions publicitaires des administrations publiques.

En revanche, les entreprises publiques doivent à leur tour, 94, 687 milliards de Fcfa à l’Etat au cours de la période sous-revue. De façon explicite, Camwater devrait rembourser 24,552 milliards de Fcfa à l’Etat sur des Paiements réalisés en 2021 et 2022. Le PAD pour sa part affiche à cette période, un encours de 21,977 milliards de dette fiscale. Au niveau du PAK, la dette de la structure est de 16,232 milliards de Fcfa et concerne des fonds mobilisés par l’Etat pour le renflouement du compte séquestre. A Camtel, on mentionne 31,894 milliards tandis qu’à la Sopecam, l’on enregistre une dette compensable de 30,844 millions de Fcfa.

Pour approfondir :   Cameroun : Meilleur joueur du mois d’octobre en Espagne, Toko Ekambi ne veut aucune pression avec les lions  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SED

Un homme mort des suites de tortures au SED !

felix tshisekedi 1

RDC : Félix Tshisekedi réélu