in

Coronavirus : Le Cameroun enregistre 1132 nouveaux cas en l’espace de 15 jours

Manus

Certes le nombre de cas a augmenté depuis le 19 novembre 2020, mais le taux de guérison reste fixé à 95% selon les chiffres rendus publics par le Dr Manaouda Malachie ce 4 décembre 2020.

Manus
Manaouda Malachie (c) Droits réservés

La dernière fois que le ministre de la Santé publique a communiqué sur l’état du coronavirus au Cameroun remonte au 19 novembre 2020. Il y a dont 15 jours, le pays de Paul Biya comptait « 23 528 cas confirmés, 435 décès, 22 177 rémissions, 916 cas actifs, cas en Upec : 52 dont 03 sous oxygène et le taux guérison : 95 % ». Rendu à ce vendredi 4 décembre 2020, le pays compte 6 nouveaux décès en 15 jours et 1132 nouveaux cas dans le cadre général soit, « 24 560 cas confirmés, 441 décès, 23 344 cas actifs, un taux de guérison de 95% », informe le membre du gouvernement.

{source}<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”fr” dir=”ltr”>Chiffres de la semaine:<br>Cas confirmés : 24 560<br>Cas décès : 441<br>Rémissions : 23 344<br>Cas actifs: 775<br>Cas en Upec: 52 dont 06 sous oxygène <br>Taux guérison : 95 %<br>Taux létalité : 1,7 %<br>Taux sévérité : 0,6 %<br>Taux occupation lits: 1,7 %<br>Respectons scrupuleusement mesures barrières</p>&mdash; Dr MANAOUDA MALACHIE (@DrManaouda) <a href=”https://twitter.com/DrManaouda/status/1334788084727222272?ref_src=twsrc%5Etfw”>December 4, 2020</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>{/source}

Rappelons que le coronavirus fait son apparition dans le monde en décembre 2019. Les premiers cas sont déclarés au Cameroun le 6 mars 2020. Dans une communication spéciale du Premier ministre chef du gouvernement le 17 mars 2020, il avait prescrit des mesures barrières pour lutter contre la pandémie.

Les mesures de confinement ont certes permis de réduire la propagation de la maladie mais ne l’ont pas empêchée d’évoluer. Après le lever du confinement partiel, les pouvoirs publics déplorent plutôt un relâchement de la part des citoyens. D’où, la résurgence des nouveaux cas sur l’ensemble du territoire. Pour l’heure, les régions du Littoral et de l’Ouest constituent des foyers de contamination à prendre plus au sérieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un presumee meurtriere

Yaoundé : Une jeune fille tue un homme d’affaire dans une chambre d’hôtel et emporte son véhicule

Ibrahim Talba Malla sanctionne un agent public pour manquement grave à la déontologie administrative