in ,

12 milliards de FCFA détournés dans les caisses de l’Etat en 2023

Le chiffre a été dévoilé par le Chef du gouvernement Joseph Dion Ngute à l’Assemblée nationale.

argent cemac

Lors de son allocution devant les parlementaires, le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Ngute, a réaffirmé la détermination du gouvernement à lutter contre la corruption et les mauvaises pratiques en matière de gestion des fonds publics.

Le gouvernement camerounais a mis en place plusieurs institutions, telles que la Consupe, l’Anif, et la Conac, pour garantir la gestion transparente des ressources publiques et promouvoir la justice sociale. Ces institutions sont chargées de la prévention, des audits intensifs et de l’application systématique de sanctions contre les gestionnaires corrompus. Malgré ces efforts, la corruption persiste au Cameroun.

Préjudice financier et sanctions

Le Premier ministre a dévoilé des chiffres alarmants concernant les détournements de fonds. Selon lui, le Conseil de discipline budgétaire et financière a identifié un préjudice financier total de plus de 12 milliards 814 millions 456 mille 866 Francs CFA subi par l’État. Ces fonds pourraient être utilisés pour des projets d’approvisionnement en eau et en énergie dans certaines régions.

Par ailleurs, 59 affaires ont été enrôlées au Tribunal Criminel Spécial, aboutissant à des condamnations pécuniaires au profit de l’État pour un montant total de 26 milliards 482 millions 324 mille 929 Francs CFA à la date du 30 septembre 2023. Malgré ces sanctions, la corruption persiste, et le président de la Commission nationale anti-corruption, Dr Dieudonné Massi Gams, souligne les limitations financières, matérielles et humaines auxquelles son institution est confrontée. « Avec un budget annuel stagnant de moins de deux milliards depuis sa création, l’institution ne peut pas se déployer comme le souhaite le peuple camerounais. La Conac est confrontée à un problème de ressources financières, matérielles et humaines », déplorait le directeur, lui aussi, devant les parlementaires comme l’avait informé Lebledparle.com.

Pour approfondir :   Football : Après la présidentielle 2018, Joshua Osih se porte candidat comme délégué à la FECAFOOT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cimencam

Un don de 6 milliards de l’Etat du Cameroun au Français Cimencam fait polémique

Yde Nsimalen

209 km de routes bitumées seulement sur 700 km prévus en 2023 au Cameroun