in

[Tribune] : Qu’est-ce que le fédéralisme communautaire ou régionalisme identitaire?

FA Feconde Noah

En réponse à une question d’un internaute : « c’est quoi le fédéralisme communautaire ? », Anne Féconde Noah, porte-parole du PCRN et membre du bureau politique a publié le vendredi 22 janvier 2021 une tribune pour apporter des éléments de réponse sur le concept porté par son parti.


FA Feconde Noah
Anne Féconde Noah, porte-parole du PCRN – DR

Cher compatriote, en résumé, en attendant le contenu détaillé qui sera soumis à vos amendements,  le fédéralisme communautaire ou Régionalisme identitaire, est une forme de gestion de l’Etat, qui reconnait les spécifiés des communautés  Kamerunaises  quo-ante colonisation, donne la possibilité à chaque communauté de s’autogérer à travers des instruments Républicains, selon ses besoins propres et les réalités de son propre environnement.

Le premier objectif est de sortir du clivage anglophone-francophone, par exemple les Sawa francophones et Anglophones doivent se regarder comme les frères qu’ils sont.

Le  second est de laisser émerger les valeurs de nos différentes nations afin qu’aucune ne soit à la traîne et que toutes construisent ensemble le grand édifice Nationale.

Plus concrètement, le  Régionalisme identitaire préconise ce qui suit:

Au Cameroun la Région n’obéit à aucune réalité sociologique, l’unité administrative qui reflète le plus nos identités est le département (voilà pourquoi l’élection régionale est en réalité une élection départementale puisque que la circonscription électorale est le département).

Au lieu d’avoir 10 Régions obéissant à des points cardinaux qui ne nous évoquent rien de pertinent, le fédéralisme communautaire ou régionalisme identitaire prôné par le PCRN préconise de supprimer la Région actuelle et de transformer les départements en Régions, en ramenant les compétences de la  Région actuelle au niveau du département.

En faisant quelques ajustements pertinents, le Cameroun aura non pas 58 départements, mais plutôt une trentaine et ceux-ci seront érigés en Régions (Régionalisme identitaire).

Bien évidemment, la valorisation des communautés ne vise en aucun cas à fragiliser la République donc l’Etat central. Celui-ci  conserve comme partout dans le monde ses prérogatives dans les domaines de souverainetés, avec un droit de regard sur le déploiement des communautés. Le but n’est pas d’affaiblir l’Etat central pour avoir plusieurs micros pays, mais plutôt de fédérer- au lieu de les nier – nos singularismes, et de rentabiliser nos particularités.

Les lois de la République  vont continuer d’assurer la libre circulation des camerounais et de leurs biens sur toute l’étendue du territoire.

Voilà une présentation sommaire du fédéralisme communautaire, le PCRN est à l’écoute de vos observations afin de continuer d’améliorer cette offre prioritaire sur laquelle « nous sommes toujours au Labo »

Anne Féconde NOAH

Porte parole de Cabral LIBII

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

etienne etoo

CAN U-20 Mauritanie : Etienne Eto’o et Steve Mvoue dans la liste pour le stage préparatoire !

togo vs ouganda

CHAN2020 : Le Togo ne rate pas le tir et se défait de l’Ouganda !