in

Titres fonciers : Comment le Mindcaf entend traquer la corruption et la fraude en 2022

Eyebal

Le ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières (Mindcaf), Henri Eyebe Ayissi s’est exprimé à ce sujet face à la Commission des finances et du budget de l’Assemblée nationale lors de la défense de son budget le 3 décembre 2021.

Eyebal
  Henri Eyebe Ayissi (c) Droits réservés

En 2022, rien ne sera plus comme avant dans le domaine des Affaires foncières. Les mesures sont prises pour lutter contre la corruption. D’abord, le Mindcaf compte développer une communication interactive entre les services centraux et déconcentrés et les usagers à travers la mise en place du numéro vert 1527 : « Ce numéro 1527 a déjà été autorisé et attribué par l’ART et il sera opérationnalisé par Camtel au cours des prochaines semaines. Les appels seront gratuits », assure Henri Eyebe Ayissi.

Afin que nul n’en ignore, « D’ordre de monsieur le président de la République, j’ai l’honneur de vous répercuter ses très hautes instructions demandant que toutes les ventes ou attributions relevant du domaine privé de l’État, quelle que soit la superficie concernée, soient désormais préalablement revêtues de son très haut accord formel, sous peine de nullité », écrivait le 21 février 2021, le secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh au Mindcaf.

Dans la suite de cette décision présidentielle, « Le Mindcaf sollicite le respect, par tous, des procédures instituées par les lois et règlements de la République, notamment pour l’accès à la terre, pour le règlement des litiges fonciers, pour l’exercice des voies de recours administratifs », a souhaité le membre du gouvernement.

Pour approfondir :   Route Ebolowa-Akom II-Kribi : nouvelles instructions de Joseph Dion Ngute pourque la promesse présidentielle de 2011 soit enfin concrétisée

Pour y parvenir, Eyebe Ayissi exhorte les acteurs de la chaine foncière à « faire confiance au Mindcaf pour la sauvegarde des droits et intérêts de tous et de chacun, par le respect des lois et du droit par tous, en soulignant que force doit rester à la loi ».


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jules Onana candidat

Élection à Fécafoot : Jules Denis Onana refuse l’alliance avec Eto’o, le syndicat des joueurs réplique durement

Mendy Ed

Sénégal : Edouard Mendy fait chuter Sadio Mané de son trône !