in ,

Souley Onohilo : « Il y a au moins 100 plaintes contre Samuel Eto’o à la CAF »

Le journaliste du journal Le Messager s’est ainsi exprimé au cours du programme Canal Presse ce dimanche 13 août sur les antennes de Canal 2 international.

Onohiolo Souley
Souley Onohiolo, Journaliste Le Messager dans Canal Presse - DR

Souley Onohiolo s’en est pris aux soutiens de la première heure du président de la Fecafoot, qu’il accuse de fanatisme aveugle face à l’enquête récemment ouverte à l’encontre de Samuel Eto’o par la CAF. Selon lui, de nombreux acteurs du football camerounais estiment que « le président de la Fecafoot en fait trop » et sont dans leur plein droit. Onohiolo indique à titre d’exemple, que Guibaï Gatama aurait été exclu de manière abusive.

Le mercredi 11 août, la CAF a annoncé l’ouverture d’une enquête à l’encontre de Samuel Eto’o suite à des plaintes de plusieurs acteurs du football camerounais. Selon l’instance faîtière du football camerounais, ces allégations sont « à première vue sérieuses » bien que le président de la Fecafoot demeure « présumé innocent ».

Pour approfondir :   Les vraies raisons de l’exclusion d’André Onana de la Coupe du monde dévoilées par un ancien vice-président de Samuel Eto’o

La contrattaque

Le camp de Samuel Eto’o n’a pas tardé à réagir. Son cabinet d’avocats a donné une démarche « pernicieuse » sans notification du concerné qu’il est. De même, le Comité exécutif et des anciennes gloires comme Roger Milla ont pris fait et cause pour le quadruple Ballon d’Or africain.

« Pour moi, la CAF n’a pas le droit. Ce n’est pas une Coupe d’Afrique que nous sommes en train de jouer. Nous jouons un championnat national. Ils ne peuvent pas venir faire des enquêtes dans le football camerounais. Il donne quoi au football camerounais pour venir faire des enquêtes ? Rien du tout. Il ne faut pas qu’il y ait exagération […] Il ne faut pas qu’on vienne déstabiliser le travail qui a déjà été fait », a déclaré Milla sur TV5 Monde comme relayé par Lebledparle.com.

Pour approfondir :   Cameroun : Ils assassinent et enterrent leur collègue à Monatélé

Face à cette levée de boucliers, Souley Onohiolo souhaite rester prudent.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Roger Milla9

Roger Milla : « la CAF donne quoi au football camerounais pour faire les enquêtes ? »

Actualités

Dieudonné Essomba : « la junte militaire du Niger sera attaquée et renversée »