in ,

Enquête de la CAF : un club camerounais satisfait de la procédure engagée contre Samuel Eto’o

L’UMS de Loum estime avoir subi des sanctions « injustes » de la part du patron du football camerounais.

Samuel Eto'o, président de la Fecafoot lors d'une élocution
Samuel Eto'o Fils, président de la Fecafoot - DR

Selon les informations de nos confrères de Camfoot, le malheur de Samuel Eto’o fait des heureux dans le camp de l’UMS de Loum. Le club de football  se trouve depuis peu au cœur d’une controverse après avoir subi des sanctions jugées disproportionnées et politiquement motivées. Selon la même sources, ces sanctions semblent être une réponse à l’hostilité du club envers Samuel Eto’o, le président de la Fécafoot.

La situation aurait été envenimée lorsque le club UMS de Loum a été sanctionné pour forfait dans un match de Coupe du Cameroun. Conformément aux statuts et règlements de la compétition, la sanction prévue pour un tel forfait est une exclusion de la prochaine édition. Cependant, des allégations ont émergé, suggérant que le Comité de discipline et d’Éthique de la Fécafoot, composé de membres nommés par Samuel Eto’o, aurait infligé des sanctions plus sévères que ce qui était prévu.

Pour approfondir :   Nécrologie: l'ancien lion indomptable Valéry Mézague est mort

Les décisions fortes contre UMS de Loum

Parmi les sanctions, on compte l’exclusion du fondateur du club, Pierre Kwemo, qui n’occupait déjà plus de rôle exécutif au sein du club, ainsi que l’exclusion de ses deux épouses, qui occupaient respectivement les postes de Présidente et de Directrice Administrative. Des sanctions pécuniaires importantes ont également été imposées.

Ces sanctions ont soulevé des questions quant à leur motivation réelle, alimentant les spéculations selon lesquelles elles pourraient être liées à la position du club vis-à-vis du management de Samuel Eto’o. L’affaire met en lumière les défis et les tensions qui existent depuis plusieurs mois dans la sphère du football camerounais. A en croire Camfoot, l’enquête de la CAF bien qu’elle n’ait pour l’heure abouti à un quelconque résultat, fait des heureux à Loum.

Pour approfondir :   Hugo Broos : « André Onana ne veut plus être sélectionné en équipe nationale »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Dieudonné Essomba : « la junte militaire du Niger sera attaquée et renversée »

Libii Cabral Espagne

Cabral Libii vise la victoire à l’élection présidentielle de 2025