in

SDF : Poursuivi en justice par les membres du G27, Ni John Fru Ndi réagit

32 cadres du Social Democratic Front (SDF) ont saisi le Tribunal de grande instance (TGI) de Mfou pour obtenir l’annulation d’une série de décisions adoubées par leur leader John Fru Ndi.

Fru Ndi

Les cadres du Social Democratic Front (SDF) en question ont saisi le Tribunal pour obtenir disent-ils l’annulation de l’éviction de tous les responsables du parti, absents du processus de réorganisation des instances dans les différentes régions du pays. Ils accusent le Chairman de manœuvres anti statutaires pour les évincer du parti politique.

C’est le Chairman du parti John FRU NDI, le Secrétaire Général et d’autres cadres du parti qui sont traînés en justice par quelques membres du G27 au sein du SDF. Le Président National du parti de la balance devrait comparaître devant le tribunal de grande instance de Mfou le 9 février selon des communiqués largement partagés sur les réseaux sociaux.

Parmi les plaignants qui espèrent faire annuler toutes ces décisions, on retrouve des noms connus comme le député Jean Michel Nintcheu, patron du SDF dans la région du Littoral. Mais aussi Jean Tsomelou, l’ancien secrétaire général, Étienne Sonkin, le trésorier général, ou encore Emmanuel Ntonga, qui dirige le parti dans la région du Centre.

Pour approfondir :   POINT DE VUE : " voici pourquoi Biya n'a pas gagné par les urnes mais par la fraude "

Le tacle du Chairman

A la suite de cette plainte portée contre lui pour violation des statuts du parti, Ni John Fru Ndi, président national du SDF s’est confié au site de la journaliste Mimi Mefo. « Ce sont ces personnes qui enfreignent les statuts du parti. Ils ne connaissent pas la constitution elle-même », fustige le chairman lors d’une conversation téléphonique accordée à Mimi Mefo.

Et au patron du SDF de rajouter : « Lorsque nous nous réunissons en tant que comité exécutif national et qu’il y a des questions sur lesquelles nous ne sommes pas d’accord, ils peuvent convoquer une autre réunion et demander un examen, mais ils l’ont fait. Au lieu de cela, ils se sont séparés et sont allés à Mbouda, y ont tenu leur propre réunion. »

Pour approfondir :   Cameroun : Depuis sa cellule Maurice Kamto condamne le tribalisme

Du grabuge au sein du SDF dans la région de l’Ouest.

Certains membres de la commission de coordination du parti de la balance n’étaient pas la bienvenue au siège du parti pour la tenue d’une réunion. Une situation qui a viré en bagarre générale dans la salle.  Il aura fallu la descente du Sous-préfet de l’arrondissement de Bafoussam 2ème, pour apaiser les tensions.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

carburant station

Grégoire Djarmaila à propos de l’ajustement du prix du carburant : « le Cameroun a pris le temps afin de trouver une option moins brutale »

Ngom Mbekeli

Belgique : Jérôme Ngom signe à SK Beveren !