in , ,

Samuel Eto’o fait fuir les binationaux selon Jean-Claude Mbede

Evoquant le désistement de plus en plus assumé d’une bonne frange de footballeurs binationaux vis-à-vis de la sélection nationale, Jean-Claude Mbede pointe un doigt accusateur sur Samuel Eto’o.

Samuel Eto'o donne une nouvelle dynamique au football camerounais (c) Droits réservés
Samuel Eto'o donne une nouvelle dynamique au football camerounais (c) Droits réservés

Samuel Eto’o et l’effet papillon ?

C’est dans un message rageur à l’endroit de la gestion de la Fédération camerounaise de Football que Jean-Claude Mbede lance cette pique. Pour lui, l’impopularité du label des Lions indomptables est déjà à un stade inédit.  «Les footballeurs dits “binationaux” n’ont jamais autant fui le Cameroun qu’à l’ère d’Eto’o et Song. Au lieu d’être attirés par leurs idoles, ils préfèrent même aller jouer pour la Côte-d’Ivoire. Voilà les faits», a écrit Jean-Claude Mbede. Une allusion principalement motivée par l’un des derniers cas en date. Le cas du défenseur de Evan Ndicka qui a opté pour les Éléphants de la Côte d’Ivoire, alors que son père est Camerounais.

Pour approfondir :   Fecafoot : Abdouraman Hamadou en route pour le TAS au côté de l'ACFAC pour renverser Mbombo Njoya Seidou

La décision du joueur avait surtout surpris les observateurs qui se rappellent que Samuel Eto’o avait pris l’initiative de rencontrer personnellement le joueur comme beaucoup d’autres, pour le convaincre de privilégier l’option du Cameroun. Difficile de savoir les raisons qui ont motivé sa décision. Mais il est évident qu’il n’est pas indifférent devant les frasques qui agitent fréquemment la vie de la sélection nationale du Cameroun.

L’humiliation est certaine pour Samuel Eto’o Fils  qui avait le serment de ramener des athlètes de qualités pour rehausser l’éclat du onze national du Cameroun. Rien n’y fait; les binationaux acceptent de moins en moins de jouer pour le Cameroun. D’aucuns fuiraient  leur idoles Samuel Eto’o et Rigobert Song pour rejoindre d’autres sélections moins prestigieuses. Samuel Eto’o est de plus en plus lâché par ses soutiens d’hier.

Pour approfondir :   Cameroun : Pour défaut de carte de séjour, Clinton Njié est incapable de rejoindre Marseille

 


1 Comments

Leave a Reply
  1. Pourquoi son choix doit tomber sur Samuel etoo fils ? Bon nombre sont venus et sont partis moi je trouve le projet du président de la fecafoot grand il a vu ce que les autres ont refusé de voir la base. De plus faut jouer avec des patriotes pas des fanfarons nous avions vu le cas onana au mondial. Je trouve même que de binationaux actuellement qu’avant comme jamais eu. Eliot, mbeumo, Enzo, tcham… Tout changement nécessite de nombreux sacrifices. Du courage président S.E.F

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Samuel Eto'o, président de la Fécafoot

FECAFOOT : Samuel Eto’o lâché par un autre soutien

Luther Meka Samuel Etoo

FECAFOOT : Luther Meka dévoile les erreurs de Samuel Eto’o et appelle les pouvoirs publics à le mettre au régime