in ,

Rigobert Song honoré au Mali à travers un stade en son nom

L’actuel sélectionneur des Lions indomptables est une légende du football africain dont l’aura a brisé les frontières des pays.

Song Rigo
Rigobert Song-DR

Rigobert Song vient d’être honoré au Mali, où il a inauguré un stade de football qui porte son nom. Présent à Bamako ce week-end, il a assisté à la cérémonie d’inauguration du centre de loisirs Foot loisirs SARL, dont un des terrains porte son nom. Il n’a pas manqué de remercier son frère et ami Makan Magassouba, le promoteur du centre, pour cet hommage. « Très honoré d’avoir été invité à Bamako au Mali par mon frère et ami Makan Magassouba pour l’inauguration du centre de loisirs (Football) malien, Foot loisirs SARL dont un des terrains porte mon nom. Merci pour cet honneur » a-t-il écrit via Facebook.

Une carrière pleine et un empreinte indélébile laissée dans le football africain

Rigobert Song est un ancien footballeur qui a marqué l’histoire du football africain. Il a joué au poste de défenseur central et a détenu le record de sélections avec le Cameroun, avec 137 capes. Il a également remporté deux fois la Coupe d’Afrique des Nations, en 2000 et 2002, et a participé à quatre Coupes du Monde, en 1994, 1998, 2002 et 2010.

Pour approfondir :   Tueries de Mautu au Sud-Ouest : La France rejoint la thèse du massacre des civils et dresse son bilan

Sa carrière en club l’a mené dans plusieurs pays, notamment en France, où il a évolué pour le FC Metz et le RC Lens, en Angleterre, où il a porté les couleurs de Liverpool et de West Ham, et en Turquie, où il a gagné deux championnats et une coupe avec Galatasaray. Surnommé “Big Chief” par les fans turcs, il est l’oncle du milieu de terrain Alexandre Song. Il est actuellement le sélectionneur de l’équipe nationale du Cameroun, depuis 2022. L’honneur rendu à Song en terre malienne prouve s’il en était encore besoin, qu’il est une légende du football sur le continent. Il est considéré comme l’un des meilleurs défenseurs du continent, et comme un exemple de courage et de leadership.

Pour approfondir :   [Tribune] Christelle Nadia Fotso : « Le Sénégal n’est pas un pays parfait mais pour le moment, il est en avance sur le Cameroun »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marou Sou

La cérémonie du Ballon d’Or camerounais revient le 16 décembre

Oeuf fou

Sylvain Dzefack, le vendeur d’œufs en veste « dort maintenant dans les poubelles »