in

Retrait de la CAN 2019 : Célestin Djamen désigne Paul Biya comme l’unique responsable

celestin djamen

Dans un post fait sur sa page Facebook, Celestin Djamen pointe directement un doigt accusateur sur le président de la République au sujet du retrait de la CAN 2019 en termes de responsabilité.


celestin djamen
Célestin-Djamen – DR

 Selon lui a été incapable de faire des chantiers de la CAN pour se rendre compte lui-m^me que les travaux n’avançaient pas. «Un « Président » incapable de descendre sur un chantier pour se rendre compte de l’état d’avancement des travaux et on appelle ça quand même Président», dixit le militant du MRC.

Etant donné que l’échec a été constaté, le coupable et ses adjuvants coupables doivent débarrasser le planché selon le juriste de formation. « Dans tous les métiers du Monde lorsqu’un Chef, supposé ou réel, n’est pas à la hauteur il n’existe que deux solutions : soit il dégage, soit il dégage ses collaborateurs, il est impossible d’avoir autour de soi des bandits et ne pas être soi-même un bandit à défaut d’être le Chef bandit », ajoute-t-il.

Pour approfondir :   Cameroun : Revue de presse de ce 1er octobre 2019

Il est tout autant courroucé et déçu comme le lion indomptable Christian Bassogog qui a très mal digéré ce retrait.

Le prochain organisateur de la CAN 2019 sera connu le 9 janvier 2019 à Dakar au Sénégal.

Ci-dessous, l’intégralité de sa publication de Célestin Djamen.

Un « Président » incapable de descendre sur un chantier pour se rendre compte de l’état d’avancement des travaux et on appelle ça quand même Président.

Un coach incapable de tenir, orienter et discipliner ses joueurs et on va accuser les joueurs ? Ecoutez-moi bien l’entourage n’existe pas il n’y a que, il ne peut exister que des Présidents NULS. Le Professeur est responsable de ses élèves dans l’exercice de son métier et pas l’inverse.

 

Les habitants de la Sardinavie doivent arrêter leur inepte et stupide « théorie de l’entourage » du Chef de l’État. Trouvez une autre imbécillité pour le dédouaner.

 

Dans tous les métiers du Monde lorsqu’un Chef, supposé ou réel, n’est pas à la hauteur il n’existe que deux solutions : soit il dégage, soit il dégage ses collaborateurs, il est impossible d’avoir autour de soi des bandits et ne pas être soi-même un bandit à défaut d’être le Chef bandit.

 

En tout cas de la même espèce. Les moines ne côtoient pas les dealers pas davantage que les cabris ne côtoient des loups ! Il n’existe pas d’enfants têtus il n’y a que des parents INCAPABLES.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FRANCOISE PUENE Franco Hotel

Scandale de la Can 2019 : Très courroucée, une promotrice d’hôtel pleure les moyens investis, appelle à la démission des gouvernants [VIDEO]

pont wouri douala

Travaux publics : le 2ème pont sur le Wouri sera réceptionné le 21 décembre 2018