in

Rémy Ngono dézingue Samuel Eto’o : « Eto’o a décidé de phagocyter le foot camerounais »

Remy Etoo

Le chroniqueur de Radio foot international sur RFI a réagi ce jeudi à la réélection de Seidou Mbonbo Njoya. Il voit derrière cette élection, une main de Samuel Eto’o et pense que « C’est inadmissible », a constaté Lebledparle.com


Remy Etoo
Remy Ngono et Samuel Eto’o – DR

Rémy Ngono n’est pas content de l’élection de Mbombo Njoya  et ne s’en cache pas. Dans une sortie sur les réseaux sociaux ce jeudi 13 décembre, le chroniqueur sportif  estime qu’on ne peut pas apporter du changement à la FECAFOOT en étant « complice de Iya Mohaded et Tombi A Roko. ». Seidou Mbombo ayant été en effet 1er vice prédisent de la FECAFOOT du temps d’Iya Mohamed, rappelle Remy Ngono.

Le journaliste estime que, pour cette raison, l’ancien attaquant des Lions aurait du s’allier avec les anciens Lions comme Bel et critiquant sa trop grande implication dans le football Camerounais

« Samuel Etoo a décidé de phagocyter le foot camerounais (…) Un footballeur qui est encore actif se retrouve totalement dans tous les circuits politiques et dans toutes les décisions. On n’a jamais vu ca quelque part.  C’est inadmissible. Regardez la sélection nationale du cameroun, on avait lancé un appel à candidature pour le sélectionneur, il y avait 70 candidats on ne les a pas pris. Eto’o s’en va en Russie, il rencontre des gars qu’il connait comme ca, Clarence Zeedorf, Kluivert, il dit je vous emmène au pays, et c’est comme ca qu’ils deviennent les sélectionneurs (…) Il prend Boumsong qui a refusé de joué pour le cameroun, il le met directement dans le staff technique. Il prend son ami Tchato Bill il le nomme aussi » s’insurge l’ancien journaliste de Radio Siantou à Yaoundé.

Pour approfondir :   2e plus gros salaire de Rennes : Voici le montant astronomique que touche Karl Toko-Ekambi

Comme Roger Milla qui a renié Samuel Eto’o, Remy Ngono pense que le football camerounais devrait à ce jour être dirigé par d’anciens footballeurs – que n’a pas soutenu Eto’o. « Voilà la république d’Eto’o. Samuel Eto’o gère la fédération, il gère la sélection nationale, et c’est avec ca que vous voulez que les gens se taisent ? Dans tous les pays au monde, les anciens lions ont une part dans la gestion du foot. Regardez le bureau exécutif de la FECAFOOT, personne n’a rien à voir avec le football. Même à la CAF, Ahmad Ahmad a été joueur, il a des diplômes d’entraineur de football » raconte le journaliste.

Pour approfondir :   Vincent Aboubakar est-il devenu l’égal d’Eto’o et Milla au Cameroun ? deux journalistes camerounais à couteaux tirés

Rémy Ngono estime que, si Eto’o « était humble, conciliant et sil n’était plus en activité, on pouvait accepter. »

Aux anciens lions comme Milla et Bell, « ne vous découragez pas » tente de réconforter l’ancien chroniqueur de RTL.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Crise anglophone

Crise anglophone : Voici les 05 villes concernées et les conditions de libération des 289 prisonniers graciés par Paul Biya

Ouattara Ahmad

Can 2021 : La Côte-d’Ivoire saisit le TAS pour contester la décision de la CAF qui lui retire la compétition