in

Ratification de la Zleca : Les USA félicitent le Cameroun

Logo Zleca

Le Cameroun a rejoint la liste des pays ayant ratifié officiellement l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), un mois avant le début des échanges, annonçait,  Commissaire au commerce, de la Commission de l’Union africaine (CUA), Albert Muchanga sur son compte twitter le 1er décembre 2020.


Logo Zleca
Logo de la Zleca – DR

« La République du Cameroun est devenue le 33ème État partie de la ZLECA à avoir déposé son instrument de ratification ce 1er décembre 2020 », déclarait l’Ambassadeur Muchanga sur son compte Twitter.

Huit jours après, les Etats-Unis félicitent le Cameroun pour la ratification de l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), par le biais de son Ambassade à Yaoundé. « Félicitations au Cameroun pour avoir ratifié la zone de libre-échange continentale africaine la semaine dernière ! Les États-Unis cherchent également à approfondir leurs liens en matière de commerce et d’investissement en Afrique ; les futurs accords commerciaux américains peuvent renforcer les objectifs d’intégration régionale dans le cadre de la ZLECA », peut-on lire sur le compte de l’Ambassade des USA au Cameroun, le 09 décembre 2020.

Pour approfondir :   Une grande marche silencieuse contre les violences faites aux femmes annoncée au Cameroun

L’Accord de la ZLECA est entré en vigueur le 30 mai 2019 après la ratification du traité par 22 pays – le nombre minimum requis en vertu du traité, sur les 54 qui ont accepté d’être membres du bloc. L’Érythrée est le seul pays qui n’a pas encore pris d’engagement envers l’organe continental.

Les échanges devaient débuter le 1er juillet 2020, mais ont été reportés de six mois en raison de la pandémie de COVID-19.

Pour approfondir :   Cameroun : Le pont reliant Maroua à Mora s’effondre !

La ZLECA offre la possibilité de créer la plus grande zone de libre-échange au monde avec le potentiel de rassembler plus de 1,2 milliard de personnes dans un bloc économique de plus de 2 500 milliards de dollars et inaugurer une nouvelle ère de développement. Elle a le potentiel de générer de nombreux avantages grâce à l’expansion des échanges, à la transformation structurelle, à l’emploi productif et à la réduction de la pauvreté.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une Jour

Cameroun : La revue de presse du jeudi 10 décembre 2020

Emmanuel Nganou Djoumessi 1

Construction des péages routiers automatiques : Emmanuel Nganou Djoumessi pose la première pierre ce jour