in

Commerce des Services en Afrique Centrale : L’Afrique Centrale invitée à devenir le porte-fer de la Zlecaf

mincommerce zlecaf

Le président de la réunion de validation des textes communautaires sur le Commerce des Services s’exprimait ce mardi à l’occasion d’une rencontre organisée via visioconférence à laquelle participait la Guinée Equatoriale et le Pr Daniel Ona Ondo président de la Commission Cemac.


mincommerce zlecaf
Réunion au Mincommerce – images de Claude Bernard Hanlog

 Après la rencontre des experts organisées du 11-13 novembre 2020 , pour élaborer les textes présentés ce jour  aux ministres du Commerce de l’Union économique des  Etats d’Afrique Centrale(UEA),la rencontre régionale des ministres du Commerce de validation des textes communautaires  sur le Commerce  des Services présidée ce  16 février  2021 par visioconférence à cause du coronavirus, s’inscrivait  dans le cadre du processus du renforcement des marchés communs des Services dans la sous-région.

Tout en saluant  la nomination de la Nigériane Ngozi Okonjo -Iweala au poste de Dg de l’OMC, tous ont été  unanimes que l’élimination des obstacles  constitue un moyen de promouvoir les progrès économiques équitable. Elle passe par la validation des dix textes sur le Commerce des Services en étude ce jour  .Afin de corriger les insuffisances  des marchés de la Cemac, un programme  éducatif  régional élaboré avec l’appui de l’Union européenne existe. Il comprend des services de Communication, de la micro- entreprise, de l’Education, des Finances, du Tourisme et Voyages, des Transports, de la Santé, des architectes etc. Pour motif« Il faut qu’on devienne le porte-fer  de la Zone de Libre -Echange Continentale Africaine (ZLECAF,il est question de conforter notre volonté d’être le moteur  d’Afrique centrale » a expliqué  le ministre Camerounais du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana par ailleurs président des séances.

Pour approfondir :   Innovation : Les transactions Mobile Money seront bientôt possibles entre Orange et MTN

Parmi les textes communautaires en examen  figurent également  ceux d’agrément en zone Cemac, à la libre -circulation et l’ouverture des établissements de tourisme, de création d’établissement privé, maternel et secondaire, le  projet lié à la libre- circulation des pharmaciens, l’établissement des sages- femmes, des entreprises de formation sanitaire privées. Dans le cadre du renforcement du marché commun des services, il est question de permettre aux Etats de l’UEA, de tirer profit de la Zlecaf,de faciliter la Libre -circulation des prestataires et leur installation. Selon  le président des travaux, la finalité  est « d’harmoniser  le texte de Commerce des Services. Il contribuerait au relèvement économique en Afrique centrale …Les Etats sont appelés à agir de façon concertée afin de profiter de l’échéance de juin  2021 retenu pour boucler les négociations » dans les différents secteurs concernés.

Pour approfondir :   Coupe du monde 2023: Estelle Johnson inconsolable au coup de sifflet finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAN U20 : Accusé de falsification d’âge, le coach camerounais recadre violemment une journaliste mauritanienne

fausse boisson mincommerce

Assainissement de l’espace commercial : Le Mincommerce frappe dans les snacks bars de Yaoundé