in

La revue de presse camerounaise du jeudi 7 décembre 2023

Très chers abonnés, bonjour et merci de recevoir une fois de plus chez vous ce matin, cette newsletter qui concentre l’essentiel de l’actualité aussi bien sur le plan national et qu’international ! Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, le décryptage des informations telles que parues dans la presse classique et digitale.

la revue de presse

Diplomatie et Politique

– Etoudi Nord, Alternance Ouest, tintamarres… Possible ? Le Point dans sa parution de ce jeudi matin estime que cette question mérite d’être posée aujourd’hui au moment où les grandes manœuvres autour de la succession de Paul Biya ont commencé lamentablement dans le sérail. « Entre tumultes, ragots, perversité, machiavélisme et cynisme, la nation semble filer vers l’irréparable. Amadou Ali, en son temps sonnait déjà le tocsin », écrit le journal.

  • Actualité économique

– James Onobiono : La récompense d’un pionnier. Le quotidien de l’Économie, révèle que l’homme d’affaires a reçu le Prix spécial du jury, lors de la 2e édition de L’Economie Business Awards, récompensant ainsi son parcours entrepreneurial exceptionnel. C’était au cours d’une soirée de gala organisée à Douala, le 29 novembre 2023 par l’Economie Media Group.

  • Actualité sociale

Aéroport international de Douala : Zéro climatiseur, zéro ventilateur. Selon le journal Économie du Cameroun, « la chaleur étouffe les passagers qui embarquent et débarquent ». Quelles sont les causes de cette situation, les réponses sont à lire dans les colonnes de l’hebdomadaire.

Insécurité à Maroua, Jean Marc Ekoa Mbarga dénonce. Investig Infos fait savoir que « le préfet du Diamaré est d’autant furieux que les populations qui réclament plus à l’État pour ce qui est de la sécurité, alors qu’elles manifestent une attitude qui cache leur complicité avec les responsables de leurs malheurs ». Une situation qui fait surface, alors que la région de l’Extrême-nord ne s’est pas encore remise du crime crapuleux ayant causé la mort d’un gardien de la paix, victime d’agression.

Activités posts et périscolaires : Synergie d’actions entre Minedub et la Fecafoot. D’après les informations d’InfoMatin, les patrons des deux institutions, Pr Laurent Serge Etoundi Ngoa et Samuel Eto’o Fils, ont procédé le 6 décembre à Yaoundé, à la signature de deux conventions qui prennent effet dès les prochains jeux. La première s’agissant de la Fenasco Ligue B, va permettre la détection et la formation des jeunes talents. Quant à la seconde, relative à l’Unesco, c’est un engagement à lutter contre le trafic des âges et des stupéfiants en milieu scolaire dans le football.

Pour approfondir :   UNIFFAC U17: Le tournoi renvoyé au 12 janvier 2023.

– Voirie urbaine : Douala impraticable. C’est le titre qui barre la Une du quotidien Mutations ce matin. Le journal de Georges Alain Boyomo, fait « la revue des rues de la honte » dans la capitale économique du Cameroun dans ses pages 6 et 7.

Patrimoine immatériel de l’Unesco : Le Nguon inscrit. Le quotidien Le Drapeau, renseigne que le Nguon, rituel ancestral de gouvernance et d’expression culturelle emblématique des Bamoun, est désormais inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco. « Une victoire pour la culture camerounaise et la préservation de sa richesse traditionnelle », peut-on lire dans le journal.

  • Actualité sur le digital

– Dépôts et consignations : l’État du Cameroun donne 6 mois aux détenteurs des fonds dévolus à la CDEC pour les transférer. Le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a signé le 1er décembre un décret fixant les modalités de transfert des fonds et valeurs dévolues à la Caisse des dépôts et consignations (CDEC), et actuellement en dépôt ou consignation auprès des administrations publiques, des établissements et entreprises publics et privés, des professions judiciaires, des personnes physiques et autres personnes morales. Selon le texte, ceux-ci ont un délai de 6 mois à compter de la signature du présent texte, soit jusqu’au 1er juin 2024, pour transférer ces ressources dans les comptes ouverts de la CDEC.  (investiraucameroun.com).

Hydrocarbures : le mécanisme de soutien à la Sonara a permis de prélever 270 milliards FCFA en trois ans. Au moment de défendre le budget de son département pour l’année 2024 devant les membres de la commission des finances de l’Assemblée nationale, le ministre de l’Eau et de l’Energie a révélé que le mécanisme de collecte des pour le soutien à la restructuration de la Société nationale de raffinage (Sonara) a permis de collecter 270 milliards FCFA. « En ce qui concerne la ligne 47,88 FCFA/litre pour le soutien à la raffinerie, depuis la mise en place du nouveau mécanisme en mars 2020, un montant de 270 milliards FCFA a déjà été reversé au 30 septembre 2023 dans les comptes de la Beac », a déclaré le ministre Gaston Eloundou Essomba. (stopblablacam.com)

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du vendredi 25 novembre 2022

– Affaire Martinez Zogo : Stéphane Martin Savom, nouveau suspect au cœur du dossier. Alors que l’imbroglio autour de la libération avortée de Jean-Pierre Amougou Belinga et Léopold Maxime Eko Eko n’est pas oublié, l’affaire pourrait prendre un nouveau tournant avec la convocation de Stéphane Martin Savom, proche de l’influent Ferdinand Ngoh Ngoh. (jeuneafrique.com)

Afrique centrale : La promesse à 5,6 milliards d’euros de Blend Finance à la Cemac. La banque indienne basée à Dubaï s’est engagée à mobiliser d’importants fonds auprès des institutions financières émiraties en soutien à la Communauté économique des États de l’Afrique centrale. Les bailleurs multilatéraux se sont quant à eux montrés plus réservés. (africaintelligence.fr)

C’est ici que prend fin cette revue de la presse nationale et internationale ce matin. Merci de l’avoir parcourue. À demain pour une nouvelle édition.  


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Port Kribi

Port de Kribi : le trafic de marchandises atteint des chiffres records

Nana PS Fecafoot

[Point de vue] La Fecafoot est le Cameroun en miniature