in

Plusieurs clubs anglais se bagarrent pour signer le sénégalais Ismaila Sarr !

Sarr

Relégué en ChampionShip avec son club Watford, Ismaila Sarr pourrait rebondir en Premier League cette saison alors qu’il est courtisé par deux cadors anglais selon plusieurs média anglais.

Sarr
Ismaila Sarr (c) Droits Réservés

Ismaila Sarr (29 sélections, 4 buts) âgé de 22 ans, est le joueur qui pourra peut-être enflammer la fin du mercato anglais. En effet, arrivé en Angleterre et à Watford en provenance du Stade Rennais en France contre un chèque de 30 millions d’euros, a eu un début de saison compliqué avec son club avant d’affoler les journalistes anglais de par sa vitesse balle au pied, sa bonne lecture de jeu et surtout sa belle finition droite au but.

Des performances qui n’a pas échappé le manager principal de Liverpool Jurgen Klopp, qui apprécie le joueur sénégalais depuis le jour ou il avait malmené son équipe lors de sa première défaite en Championnat la saison passée avec notamment un doublé de l’ailier sénégalais et une passe décisive (3-0).

Pour approfondir :   Super Lig : Besiktas solide leader, Aboubakar encore buteur !

Sarr , c’est 40 millions d’euros

Auteur de 5 réalisations et 4 passes décisives lors de sa première saison en Premier League, Klopp voit en lui la parfaite doublure dans son effectif pour faire souffler son compatriote Sadio Mané ou encore Mohamed Salah. Cependant, Liverpool ne serait pas les seuls sur ce dossier, puisque selon les informations de ‘The Independent’, Manchester United serait aussi intéressé sur l’arrivée du jeune sénégalais à Carrington en cas d’échec du dossier Jadon Sancho (20 ans, Borussia Dortmund).

Pour approfondir :   Pluie de forfaits pour le match amical retour contre le Nigeria

Le média anglais ‘The Mirror ’a annoncé dans son édition que Watford aurait fixé le prix de départ de l’ailier prolifique sénégalais à au moins 40 millions d’euros pour le laisser filer cet été alors qu’il est sous contrat avec les Hornets jusqu’en 2024.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Roman

Djaïli Amadou Amal : « La Constitution camerounaise interdit le mariage des filles avant l’âge de 16 ans. Mais cette loi n’est pas respectée »

Simh avocat

Me Emmanuel Simh fustige la condamnation à vie d’Ayuk Tabe