in

Nicolas Nkoulou et Watford humilient Manchester United de Cristiano Ronaldo

Nkoulou Doubena

Avec un Nicolas Nkoulou titulaire en défense centrale, Watford enfonce les Red Devils 4-1 ce samedi 20 novembre en Premier League. Le Nigérian Emmanuel Dennis et le Sénégalais Ismaela Sarr ont également marqué pour les Homets.

Nkoulou Doubena
Nicolas Nkoulou (c) Droits réservés

Nicolas Nkoulou retrouve des sensations. Après plusieurs mois passés au chômage, il s’impose de plus en plus comme un titulaire en puissance à Watford. Cet après-midi contre Watford, le Lion indomptable a disputé 64 minutes avant de céder sa place à William Troost-Ekong. Il n’aura donc pas été inutile au large succès de son équipe.

United sombre

 Manchester United a encore été en dessous de tout lors de sa défaite à Watford (4-1), samedi pour la 12e journée de Premier League, remettant une énorme pression sur son entraîneur Ole Gunnar Solskjaer. Manquant de combattivité offensive comme défensive, United a cédé devant Joshua King (1-0, 28e), Ismaïla Sarr (2-0, 44e), Joao Pedro (3-1, 90+2) et Emmanuel Dennis (4-1, 90+5), Donny van de Beek lui ayant brièvement redonné espoir (2-1, 50e).

Ancien du Club de Bruges, Dennis a aussi distillé deux assists contre les Mancuniens, réduits à dix après l’exclusion pour deux cartes jaunes en 7 minutes de Maguire.  Une nouvelle défaite alors que les Red Devils ont un match capital à Villarreal, mardi en Ligue des Champions avant un déplacement chez le leader Chelsea dimanche et ensuite la réception d’un Arsenal en grande forme le jeudi suivant. En Premier League, les Red Devils ne sont que septièmes avec 17 points, à douze longueurs de Chelsea, et pourraient encore perdre deux places en cas de résultats positifs de Tottenham et Everton dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Choupo-Moting et le Bayern battus pour la deuxième fois de la saison

WhatsApp Image 2021 11 20 at 19.15.23

Emile Parfait Simb et le maire Guy Emmanuel Sabikanda veulent faire de Kribi, une « ville intelligente »