in

Plus de 4000 bouteilles de Guinness contrefaites en provenance du Nigéria saisies dans le Sud-ouest

des cartons de guinness saisis

Cette opération a été menée le 19 mai 2021 par la brigade commerciale des douanes à Idénau dans la région du Sud-ouest. Les produits pharmaceutiques ont également été interceptés dans le cadre de cette même opération.

des cartons de guinness saisis
Bouteilles saisies (c) Droits réservés

Après les 9200 bouteilles de la marque de bière «Guinness», importées en contrebande du Nigeria saisies le 15 mai dernier à Mamfé dans la région du Sud-Ouest, ce sont 4704 nouvelles bouteilles de Guinness saisies le 19 mai à Idenau, toujours dans la même région par la brigade commerciale des douanes de ladite localité.

Selon Daniel Mongue Nyamsi, chef secteur douanes Sud-Ouest, la nouvelle cargaison importée en contrebande du Nigeria, est constituée de « 196 cartons de 24 bouteilles de 33 cl. Les gabelous, poursuit le chef secteur douanes Sud-Ouest, ont par ailleurs saisi des produits pharmaceutiques dissimulés dans des plaques à gaz et des home cinéma ».

Dans la même veine, 17 colis d’emballages plastiques non biodégradables ont été saisis dans la soirée du 18 mai 2021 à Limbe par la brigade mobile des douanes de la ville éponyme, a-t-on appris de la douane.

Tous ces produits de contrebande étaient destinés au marché camerounais. Ce qui représente un danger pour la santé des populations à cause de la qualité douteuse desdits produits.

Mais surtout une perte de devises pour le Cameroun à cause de la concurrence déloyale qu’imposent ces produits de contrebande. Selon une étude révélée en 2018 par l’opération Halte au commerce illicite (HALCOMI) de la douane camerounaise, la contrebande fait perdre plus de 250 milliards de FCFA par an à l’économie camerounaise.

Pour approfondir :   Un autre attentat terroriste fait plusieurs morts à Ekondo Titi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eneo Agent

Eneo exige la revalorisation des salaires des agents de ses sous-traitants pour éviter des compromissions

Maurice Kamto : « L’armée camerounaise est l’une des mieux formées, des plus professionnelles en Afrique, j’en éprouve une fierté particulière »