in

Pierre Achille Webo entre dans l’histoire de la lutte contre le racisme dans le football

Webo Racisme

Pour la première fois dans l’histoire du football, un match européen a été interrompu à la suite des propos racistes dont a été victime le Camerounais Pierre Achille Webo, entraîneur adjoint d’Istanbul Basaksehir.


Webo Racisme
Pierre Achille Webo (c) Droits réservés

L’expression est devenue le symbole de la lutte contre le la discrimination raciale dans le landerneau footballistique : « Why you said negro ? ». Ce sont les mots prononcés plusieurs fois par l’ancien Lion indomptable vis-à-vis du quatrième arbitre de la rencontre de Ligue des champions entre le PSG et Basaksehir au Parc des princes en France.

Alors que le Camerounais contestait une faute sifflée contre son équipe, le quatrième arbitre a demandé à l’arbitre principal, Ovidiu Hategan, de le sanctionner. Mais il l’a visiblement fait en tenant des propos racistes.

Si le Camerounais a été obligé de suivre le règlement et de quitter la pelouse après son carton rouge, les visiteurs, avec Demba Ba en tête, n’ont pas voulu en rester là et ont demandé des explications aux arbitres avec le soutien de plusieurs Parisiens, dont Marquinhos, Neymar et Kylian Mbappé.

Le mis en cause pour se défendre, a fait savoir qu’il avait employé ce terme par rapport à la traduction du mot « noir » en Roumain (negru). Une justification qui n’a absolument pas apaisé la situation. Après plusieurs minutes de vaines discussions, les deux équipes ont décidé de ne pas reprendre la partie et de retourner aux vestiaires

Le match reporté, une enquête ouverte

A la suite d’une interruption de la rencontre pendant plus de 90 minutes, la décision a été prise de la reporter à mercredi 18h55 (heure du Cameroun) avec un corps arbitral renouvelé. De même, une enquête a été ouverte par l’instance faîtière du football européen afin de faire totalement la lumière sur cet incident et sanctionner les coupables. Il convient de noter que de nombreuses scènes de racisme ont lieu dans les stades de football du vieux continent. Mais jamais dans une compétition majeure, il n’avait été décidé de suspendre un match. Le Camerounais Pierre Achille Webo est donc entré dans l’histoire, comme le personnage qui aura posé l’un des gestes les plus forts pour l’éradication du racisme du monde du football.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IssaBak

Cameroun : Le budget du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle en baisse

Bomo Esso

Cameroun : Me Bomo Ntimbane demande à l’ordre des Avocats de porter plainte contre Laurent Esso