in

Ouverture de l’autoroute Yaoundé – Nsimalen : Célestine Ketcha Courtès sensibilise les populations riveraines

celestine ketcha courtes

A l’occasion de l’achèvement et de l’ouverture à la circulation de la première phase de l’autoroute Yaoundé – Nsimalen, ce 5 janvier 2022 dès 12h, ce qui impose des nouvelles habitudes et des nouveaux comportements de mobilité urbaine, madame le ministre de l’habitat et du développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, a entrepris ce 4 janvier 2022, une vaste campagne de sensibilisation et de mobilisation citoyenne des populations riveraines, notamment celles des villages Ahala dans le 3ème arrondissement du Mfoundi et Ngoulemekong dans l’arrondissement de Bikok, dans la Mefou et Akono.

celestine ketcha courtes
Célestine Ketcha Courtès (c) Droits réservés

En présence des autorités administratives, politiques, traditionnelles et municipales de ces deux arrondissements, Célestine Ketcha Courtès a porté le message d’appropriation de cette autre grande réalisation du président de la République Paul Biya. Car seule la mobilisation populaire des communautés riveraines de cette infrastructure futuriste, permettra de profiter pleinement de cet important ouvrage, qui a réussi à transformer la physionomie de tous ces villages environnants.

Pour approfondir :   Cameroun : Le budget de la SIC pour 2021 est connu !

À cet effet, le message a été clairement présentées aux populations riveraines : l’autoroute est une voie à grande vitesse réservée uniquement à la circulation des automobilistes. Car, les statistiques font état de ce que, près de 1450 personnes traversent illégalement cette autoroute, créant ainsi des dangers énormes. Et pourtant des voies de traversées aériennes sont bien réservées pour les populations.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Corona Camerr

Coronavirus : La France annonce la découverte d’un nouveau variant en provenance du Cameroun

Nico Nico

[Tribune] : « Nicolas Nkoulou lynché sur les réseaux sociaux pour avoir fait preuve d’un peu de cœur »