in

Normalisation à la FECAFOOT: Me Dieudonné Happi « Nous n’avons pas droit à l’erreur »

Me-Dieudonné-Happi-fac-à-la-presse

Le Président du nouveau comité de normalisation l’a fait savoir ce 11 septembre 2017 au cours du lancement des activités dudit comité dont-il a la charge


Me-Dieudonné-Happi-fac-à-la-presse
Me Dieudonné Happi, Président du comité de normalisation Fécafoot-DR

Désigné le 08 septembre 2017 par des émissaires de la FIFA et de la CAF tel que le rapportait Lebledparle.com, les membres du nouveau comité de normalisation (5 au total) ont officiellement débuté leur travail ce 11 septembre 2017. Au cours de sa déclaration de circonstance, Me Dieudonné Happi, président dudit comité a tenu à préciser que cette mission est une affaire de tous. Il a à cet effet indiqué que, son équipe et lui restent ouverts à toutes suggestions pour la bonne marche de ce processus.

« Aujourd’hui, nous avons tous ensemble une très lourde responsabilité qui nécessite des sacrifices incommensurables de la part de tout le monde. Notre pays nous regarde. Je devrais dire, le monde entier nous regarde. Si nous nous sentons véritablement camerounais, si nous aimons vraiment le Cameroun, il n’y a rien que nous ne puissions pas faire. Ce n’est pas le travail d’une personne. Certes, c’est le Comité de Normalisation qui en a la responsabilité mais c’est le travail de tous. Personne au monde ne peut faire ce travail seul. C’est la raison pour laquelle je voudrais exhorter les uns et les autres au travail. Nous aurons l’occasion de voir de manière un peu plus large comment nous organiserons le travail. Mais sachons que nous n’avons pas droit à l’erreur. L’équipe qui vient se joindre à vous aujourd’hui, a, avec vous, une obligation de résultat », a déclaré le président du nouveau comité de normalisation à la Fécafoot tel que rapportent nos confrères de cameroon-info.net.

Il a par ailleurs exhorté les uns et les autres à se surpasser dans l’exercice de leurs tâches durant ces six (06) mois pour que le football camerounais sorte définitivement de cette crise : « Je suis un avocat. Les obligations auxquelles j’ai été habituée depuis que je travaille sont des obligations de moyens. Je suis aujourd’hui confronté à une situation où nous avons une obligation de résultat. Faisons tout ce qui est en notre possible. Allons au-delà de nous-mêmes pour réussir notre mission. Je ne voudrais pas entendre parler de prorogation ici. Vous avez des personnes devant vous qui vont abandonner leur travail pendant six (06) mois. Merci beaucoup pour cet accueil, nous comptons énormément sur vous. Nous sommes des personnes extrêmement ouvertes, et n’hésitez pas à nous approcher. On n’est jamais grand pour un conseil », a indiqué Me Dieudonné Happi.

A terme, ce comité de normalisation devra aboutir à l’élection d’un nouvel exécutif à la Fécafoot. Chose qui permettra de mettre un terme à la crise qui secoue le football camerounais depuis 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Longué Longué parle de son mariage avec Calixthe Beyala

    Cameroun : Longué Longué parle de son mariage avec sa “fiancée Calixthe Beyala” (Vidéo)

    Innovation : une startup camerounaise en finale de RFI Challenge App Afrique 2017

    Innovation : une startup camerounaise en finale de RFI Challenge App Afrique 2017