in

Nécrologie : L’un des Muna est mort ce dimanche

Me akere muna

Le professeur Wally Muna, l’un des fils de la famille Muna, dont est issue le bâtonnier Akere Muna, candidat à la dernière élection présidentielle au Cameroun, est décédé la nuit de samedi à dimanche à Paris, en France.

                          Me akere muna
Me Akere Muna, le frère du défunt – (c) DR

Il était le deuxième des six enfants reconnus de Salomon Tandeng Muna, premier premier ministre de l’Etat fédéral du Cameroun, en 1968.

Médecin, chirurgien cardiologue, Le Professeur Muna a dirigé l’hôpital général de Yaoundé de 1988 à 1996. Il était aussi président fondateur de l’Académie des Sciences du Cameroun.

Il est davantage reconnu par ses proches, pour son humanisme légendaire, sa générosité et sa pondération selon plusieurs qui voient en cette disparition une grande perte pour le Cameroun, l’Afrique et particulièrement la famille de grande renommée dont les fils ont chacun eu un parcours académique et professionnel reconnus exceptionnels.

Après le bâtonnier Akere Muna qui a une notoriété internationale parmi les six, l’un des plus célèbres est aussi Bernard Muna, ancien bâtonnier et procureur de la Cour Internationale de justice au Rwanda, mais la famille compte aussi Daniel Muna , le plus âgé des six, est cardiologue et PDG du fleuron de la polyclinique Muna, fondée en 1980 et située dans le quartier huppé de Bonanjo, à Douala et qui a présidé l’Ordre national des médecins du Cameroun.

Pour approfondir :   Pour Hugo Broos : « Ondoa reste le numéro 1, Onana sera le numéro 2 »

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mana Bidjocka

Sismondi Barlev Bidjocka répond à Haman Mana : « Le Cameroun est une véritable démocratie »

Alain Fogue Pierre Nka

Cameroun : Le journaliste Pierre Nka demande la libération de son enseignant Alain Fogué Tédom