in

La famille Muna va défendre des membres du « consortium de la société civile anglophone » mis aux arrêts

Akéré Muna

Le Consortium de la société civile, en grève dans les régions anglophones vient d’engager le cabinet Muna, Muna and Associates pour défendre ses membres arrêtés le 17 janvier, apprend-on de Jeune Afrique.


Akéré Muna
Akéré Muna frère de Bernard Muna – DR

La crise persiste toujours dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du Cameroun, l’école n’a presque pas repris, les deux régions sont coupées du reste du territoire camerounais, avec une restriction du réseau internet d’internet depuis quelques jours déjà. Alors que le consortium a été interdit d’activité par un arrêté de Réné SADI le ministre de l’Administration territorial et de la décentralisation (MINATD) et que des membres de cette organisation ont été arrêtés et écroués en prison, l’ancien bâtonnier Bernard Muna, « se démène pour que ceux-ci soient libérés » rapporte le journal. Jeune Afrique nous apprend également que, de son coté son frère Akéré Muna mène un plaidoyer sur le plan diplomatique afin d’éviter l’escalade. Pour résoudre la crise anglophone, le fils de Salomon Tandeng Muna – qui fut vice-président de la république fédérale du Cameroun – proposerait que le Cameroun « s’inspire de la méthode canadienne vis-à-vis du Québec », lit-on.

Pour approfondir :   Paul Éric Kingue : « Akéré Muna voulait être Premier ministre...Ce que nous lui avions concédé »

Le président de la république Paul BIYA s’active lui aussi pour la résolution de ce conflit et un retour au Calme. Mardi 23 janvier 2017, par un décret il a crée une Commission Nationale pour la Promotion du Bilinguisme et du Multiculturalisme(CNPBM). 


Pour approfondir :   Jean-Michel Nintcheu déclare Emmanuel Nganou Djoumessi "inapte" à gérer les routes du Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Christian Bassogog

CAN 2017 : Christian Bassogog est incertain contre le Sénégal

Ali BONGO

Ali Bongo : «Je tiens à féliciter le Cameroun désormais qualifié pour les quarts de finale de la CAN 2017»