in

Cameroun : Le journaliste Pierre Nka demande la libération de son enseignant Alain Fogué Tédom

Alain Fogue Pierre Nka

Dans une publication sur son mur Facebook ce samedi 23 février 2019, le journaliste Pierre Nka, désormais docteur en sciences politiques demande la libération du Pr Alain Fogué Tedom et que sa place n’est pas dans les geôles, plutôt à l’université.


Alain Fogue Pierre Nka
Alain Fogué et Pierre Nka – DR

Cela fait presque un mois que l’enseignant de sciences politiques à l’université de Yaoundé 2 a été arrêté après les manifestations dites pacifiques du MRC du samedi 26 janvier 2019. C’était deux jours après la marche, c’est-à-dire le lundi 28. De puis lors, certains étudiants qu’il encadre sont privés de ses précieux conseils. Face à cette situation, Pierre Nka qui a soutenu une thèse sous sa direction en janvier dernier souhaite qu’il soit libéré. Le journaliste ne désire pas remplacer son maitre qui joue ce role depuis 2005. « Certains de vos étudiants vous cherchent pour la supervision de leurs travaux », a écrit Pierre Nka qui ajoute : « Je ne peux pas vous remplacer. Vous êtes mon Maître depuis 2005 ».

Pour approfondir :   30 jours pour détruire l’empire de Mini ferme

Quelques jours après son arrestation, le docteur Pierre Nka a demandé la libération de son maitre. « Libérez le Pr Alain FOGUE, l’apôtre de la Dialectique des Intelligences. Sa passion c’est la JUSTICE SOCIALE sur tous les plans », a-t-il écrit le 3 février sur son mur Facebook.

Ci-dessous, l’intégralité de la sortie de Pierre Nka.

Ce 24 février 2019. Un mois que j’ai soutenu ma thèse de doctorat en Sciences politiques à l’Université de Yaoundé II sous votre direction.

Deux jours après vous avez été arrêté par la police camerounaise.

Pr Fogue Tedom, je pense à vous. Je connais votre détermination dans la recherche de la justice.

Pour approfondir :   Cameroun-Présidentielle 2018 : Henri Eyebe Ayissi et les militants RDPC de la Lekié cotisent 30 millions pour soutenir la campagne de Paul Biya

J’ai des documents à vous soumettre.

Certains de vos étudiants vous cherchent pour la supervision de leurs travaux.

Je ne peux pas vous remplacer.

Vous êtes mon Maître depuis 2005.

Je prie pour vous cher Maître.

Libérez mon maître. Libérez cet enseignant.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Me akere muna

Nécrologie : L’un des Muna est mort ce dimanche

logo puma

Football : la firme Puma ne voudrait plus renouveler son contrat avec la Fecafoot