in

Musique: Destiné à briller, conte camerounais

jaco grand

« Paraplégique depuis l’âge de 3ans, jamais je n’ai vu les choses sur un plan différent. Dans ma tête j’ai toujours été comme tout le monde, grâce aux miens et à ceux qui me supportent (…)  Ma force d’esprit je la puise dans mon essence. J’ai grandit dans un cadre chaleureux avec des f

rères et des sœurs plutôt valeureux, qu’aujourd’hui je ne peu que vous remercier d’avoir fait de moi cet homme qui a une grosse envie de percer ».
[JACO-Destiné à briller]

jaco grand

 

En matière de RAP il faudra désormais compter sur lui au Cameroun. Malgré sa paraplégie, Jaco a fait de la musique une réelle passion. Et il le vit 24h/24. Avec le soutien de son groupe, la ‘‘Friend for life’’  composé de jeunes garçons, il a commis il y’a quelques mois son premier maxi single. Eponyme de son album à venir ‘‘Le patient zéro’’. Le jeune rappeur nous présente 03 titres, notamment, ‘‘Mon Pera’’( Rap en verlan). Dans un style Egotripe le rappeur parle de lui. ‘‘Je parle de moi, de ce que j’aime et je n’aime pas dans la vie’’  ‘‘ C’est un melting pot de ce qui me défini’’ nous dit t-il. ‘‘Destiné à briller’’  en est le second. Ici,  battérie et guitare se mêlent, et surtout la profondeur du texte est ce qui le caractérise le plus. « Même celui qui est parfois donné perdant est aussi capable de briller ». Voilà en somme ce que l’artiste tente de faire comprendre dans ce titre. Frappé par la paraplégie dès la tendre enfance, qui aurait cru que ce jeune, ferait de la musique un métier.

 

 http://sphotos-h.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/418671_286572231398852_50704865_n.jpg

 

Les débuts

De son vrai nom, Jacques Eric Bessala, c’est à l’âge de 14 ans et déjà assis sur une chaise roulante, que sa passion pour la musique va naître. Ceci par l’entremise des Fugees, le Secteur A ou même Mc Solaar qui vont beaucoup l’influencer. ‘‘ Et à partir de là, je me suis dis, pourquoi pas !’’ . Petit à petit il prendra ainsi goût à la chose. Et en 1999 alors qu’il n’a que 16ans,  il écrit ses tous premiers textes. En 2003, avec des amis et frère (Phobie ; Artist et Ryannick), iIs décident de mettre sur pied un groupe de musique : Le système X. Avec le groupe il va faire de nombreuses petites scènes notamment des Kermesses, ce qui va lui permettre d’améliorer sa qualité.

Pour approfondir :   Fabrice Ondoa Ebogo: Au Barça pour progresser

 

Par la suite Jaco et le Système X d’intègrent la ‘‘Friend for life’’, composée de deux amis Beat maker (Samnik et Tomy). Et c’est une autre étape qui va être franchise. En 2008, l’envie de mettre sur pied un album commence déjà à se faire ressentir. Plus apte, la ‘‘Friend for life’’  va apporter tous les moyens nécessaires à l’émergence de Jacques Eric. ‘‘ Selon le groupe c’est moi qui avait le plus de  talent’’ Nous confie t-il. Et c’est en 2011 que son maxi ‘‘ Le patient zéro’’ va enfin voir le jour, surtout après beaucoup d’épreuves difficiles que l’artiste et son équipe auront eu à traverser : Les moyens financiers pas toujours disponibles pour s’offrir le matériel nécessaire. ‘‘C’est ma chambre à coucher qui va nous servir de studio pour la réalisation des premières maquettes’’. Et jusqu’ici c’est dans cette même chambre que l’artiste et ses amis s’entraînent. Jacques Eric Bessala aura eu aussi à interrompre son cursus scolaire de temps à autre pour se faire soigner, ceci par rapport à son handicap. Il y’aura également la séparation de ses parents qui va être pour lui, une épreuve assez difficile à traverser.

 

En effet, le rappeur est un combattant, surtout qu’il a eu aussi à faire face aux regards de son entourage. Et quand on lui pose la question de savoir si son handicap ne lui pose pas de problème dans ce métier ? L’artiste nous répond ‘‘ Je n’ai jamais apprécié la marche pour qu’elle puisse me manquer’’. Mais une chose est certaine, les fêtes lui manquent très souvent. L’artiste est en effet un passionné inconditionnel des soirées bien arrosées, sans oublier que la drague est son dada.

Pour approfondir :   Le mathématicien camerounais: Ludovic Tangpi remporte le prix de l'American Mathematical Society, un exemple inspirant pour les jeunes générations

 

Une Carrière en pleine gestation

 

Très bientôt, son plus grand rêve sera peut être une réalité, celui de mettre sur le marché son tout premier album. Un Album qui verra la participation des artistes tels que Guy SAME ; Ivee ; Valdez et Baron. Pour l’heure, il étudie encore la possibilité d’une signature de contrat avec ‘‘ All Word Music’’ d’Emmanuel TCHAMBA, qui a eu à produire les artistes tels que Stea Pack SAMO, Koppo et Annie ANZOUER.

 

A Ce jour, Jacques Eric Bessala compte quelques scènes à son actif : Notamment Le FESTI COCA COLA  en 2007 ; Les MBOA COME TEST en 2011 et Les MBOA HIP HOP AWARDS en 2011. Et Comme distinctions, il est fière d’avoir reçu ‘‘Respect et appréciations’’

 

Tout au long de sa carrière, l’artiste espère ainsi devenir un modèle et démonter à tous ceux qui comme lui sont handicapés,  que ‘‘ l’handicap ne peut pas empêcher d’atteindre ses objectifs, il faut toujours allez de l’avant’’.

Vidéo


Contacts

Facebook: http://facebook.com/jbessala

Youtube: http://www.youtube.com/user/samnik17

E.Mail: makoabessalajacqueseric@yahoo.fr

Tel: (+237) 94 30 40 80



Vos commentaires ici




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paul Biya invite Francois Hollande au Cameroun

Yaoundé: Maliens et Camerounais s’affrontent