in

Maurice Kamto : « Je condamne l’attaque armée dont aurait été la cible le convoi du PM »

Le premier ministre aurait été victime d’une attaque le 5 novembre 2020 à Kumba alors qu’il y était pour présider aux obsèques des jeunes élèves assassinés douze jours avant.

 Le 5 novembre 2020, le Premier ministre Joseph Dion Ngute s’est rendu à Kumba dans la région du Sud-Ouest pour présider les obsèques officielles des 7 élèves tués lors d’une attaque perpétrée par les hommes armés au Groupe scolaire Mother Internationl Academy School le 24 octobre 2020.

Toutefois, le séjour du chef de gouvernement qu’accompagnaient une suite de ministre, n’aurait pas été un long fleuve tranquille. 

Pour approfondir :   Grand dialogue national : Jean de Dieu Momo dit NON à la pression américaine qui se dessine

Selon les sources, le cortège de Joseph Dion Ngute aurait été la cible des assaillants. D’où la sortie du président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun(MRC) le Pr Maurice Kamto, qui condamne cet acte : « Je condamne l’attaque armée dont aurait été la cible le convoi du PM, venu honorer la mémoire des élèves assassinés à Kumba le 24-10-2020 dans leur école. Corollaire de la guerre, l’insécurité demeure de règle dans le NOSO. A quand une solution politique véritable à la crise ? », a écrit le candidat classé 2ème à l’élection présidentielle du 7 octobre 2020.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cameroun : Maurice Kamto s’exprime sur la libération du Cardinal Christian Tumi

L’avertissement de Michelle Obama après ses félicitations à Joe Biden