in

Martin Camus Mimb monte au créneau : «On ne peut pas gagner les petits combats, tant qu’on évite les plus grands  »

ZEB 4686 Martin

Martin Camus Mimb comme beaucoup de personnalités importantes du monde du football s’est exprimé sur l’actualité relative au Ballon d’Or France Football 2019.

ZEB 4686 Martin
Martin Camus Mimb (c) Droits réservés

Le manque de solidarité de l’Afrique a eu raison de Sadio Mané. Les journalistes du continent ont davantage plébiscité Lionel Messi plutôt que le sénégalais. À cette attitude, Martin Camus Mimb a tenté de donner une explication. Le patron de Radio sport info (RSI) estime que l’africain de manière générale a tendance à valoriser tout ce qui vient de l’extérieur et renier ce qui est proche de lui. Cela se vérifie dans le monde du football et ailleurs.

Lebledparle.com vous propose ci-dessous l’intégralité de la sortie du journaliste et analyste et sportif

 ON NE PEUT PAS GAGNER LES PETITS COMBATS, TANT QU’ON ÉVITE LES PLUS GRANDS…

Sur une histoire banale du Ballon d’Or, chacun a dépoussiéré les cantiques de Panafricanisme de Kwame Nkrumah, pour les chanter avec sa voix rauque, aigüe ou dans un ténor de rébellion digitale. Pourtant, même en acceptant qu’il y a « Injustice », on dresse chaque jour le lit de cette frustration qui restera éternelle, tant qu’on évitera d’aborder les vrais sujets d’émancipation…lorsqu’on les évoque, chacun fait semblant d’avoir mieux à faire. Pourtant tout découle de là…

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse de ce jeudi 13 août 2020

-Le système éducatif dans tous les pays africains, nous a plus vendu l’héroïsme de De Gaulle, l’intelligence de Napoléon, le génie littéraire de Molière, de Voltaire, de Montesquieu, de Shakespeare

-À longueur de journées, nous sommes connectés sur les satellites des autres, c’est même un signe de bourgeoisie chez nous. Nous nous abreuvons à la source des médias des autres, qui nous vantent leur culture, leurs talents, leurs héros…

-Nous amassons avec fierté, les dizaines de milliards de Fcfa et nous nous vantons d’être les plus riches dans une monnaie qu’on ne change même pas à Roissy Charles De Gaulle…

-Nous entrons dans les supermarchés et les Grandes surfaces pour chercher la moutarde de Dijon, les lars d’Écosse, la baguette bretonne…

Pour approfondir :   Un membre du comité exécutif de la CAF demande un réexamen des attributions des CAN 2021 et 2023 au Cameroun et à la Côte d’Ivoire

-Mon petit-déjeuner ne doit pas avoir le pain de Kumba, ça fait villageois, mes amis doivent savoir que je suis tendance…

– On se moque du jeune footballeur qui joue ici au Canon de Yaounde et quand on voyage, on achète le maillot qui passe. On prendra le maillot de Neymar plutôt que celui de Choupo, on achètera l’écharpe du Barca plutôt que celle de Bamboutos…Quand on veut acheter le maillot de Liverpool, pas de Matip ou Mane…Firmino, ça fait plus connecté…

Quand vous finissez de développer toutes ces attitudes, vous pensez que le logiciel de fonctionnement du cerveau des autres va buguer le temps d’un vote de Ballon d’Or ? Sorciers quittez ici!

Martin Camus MIMB



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ernest obama vision 4

Cameroun : Ernest Obama réagit après son limogeage du poste de Directeur général de Vision4

Jobelll

Joseph Antoine Bell : « Je ne crois pas que le Ballon d’Or soit réservé (…) à une race »