in ,

Maroua : 20 morts en un mois sur un tronçon de route de la ville

Long de 2 kilomètres seulement, l’axe reliant le carrefour Para au pesage a été le théâtre de nombreux accidents qui ont couté la vie à deux dizaines de Camerounais, en seulement un mois. Une situation qui oblige les usagers et les autorités à œuvrer en synergie pour stopper la saignée.

Ville de Maroua 780x440 1
Ville de maroua - DR

Les excès de vitesse, le mauvais état de la route, le défaut de signalisation et l’imprudence des conducteurs. Des facteurs et bien d’autres qui ont été rangés parmi les causes de multiples chocs survenus le long de cet axe reliant le carrefour Para au pesage dans la ville de Maroua.

Ces causes, apprend-on, ont conduit à la mort de 20 personnes des suites d’accidents de la circulation dans cette cité capitale régionale de l’Extrême-Nord.

Pour renforcer la sécurité routière et sauver des vies, le délégué régional des Transports pour l’Extrême-Nord annonce une série d’actions.

Elles sont entre autres l’inclusion des syndicats des conducteurs de motocycles et transporteurs routier dans la sensibilisation auprès des populations, « la construction de nouveaux axes routiers, la réforme des centres de formation des conducteurs, la signature des conventions avec les communes locales ».

Pour plus d’efficacité sur le terrain, un appel à la mobilisation de tous est aussi lancé.


Pour approfondir :   David Eboutou : « L'actualité de Maurice Kamto tend plutôt à divertir les regards au lieu d'aller vers l'essentiel »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philémon Yang élu Pdt de la 79e AG de l'ONU

79e Assemblée Générale de l’ONU : La France Félicite le Camerounais Philémon Yang

Revue Mbala

La revue de presse camerounaise du mercredi 12 juin 2024