in

Marlène Emvoutou réagit à l’assassinat de Njomi Tchakounté, l’enseignant de Nkolbisson

Marlene Emvoutou
Marlene Emvoutou

Marlène Emvoutou s’exprime sur l’assassinat du jeune enseignant à Nkolbisson. Dans une tribune publiée ce mercredi 15 janvier et parvenue à la rédaction de votre journal Lebledparle.com, l’ancien candidate à la présidence de la FECAFOOT s’indigne.

Marlene Emvoutou
Marlene Emvoutou s’est exprimé sur l’assassinat de Njomi Tchakounté (c) Facebook, Lebledparle.com

Celle qui réside désormais en France estime que le « Jeune, beau, brillant, intelligent Maurice (Njomi Tchakounté) » méritait mieux. Elle pense par ailleurs que ce résultat n’est que le fruit de l’échec de l’ensemble des camerounais. D’un ton rassembleur, Marlène Emvoutou déplore le climat de haine qui a été crée au Cameroun toujours selon son avis. Elle ne termine pas sa chronique sans tacler au passage une de ses ennemies préfèrées. Il s’agit d’une personnalité people camerounaise qui s’est faite connaitre sur les réseaux sociaux : Flore de Lille. Lebledparle.com vous propose la tribune de Marlène Emvoutou :
« Il s’appelait Maurice …
Jeune, beau, brillant, intelligent.
Il a choisi de devenir enseignant, dans ce pays où les origines ethniques prédestinent à certains métiers .
Certains auraient bien voulu qu’il applique les mathématiques qu’il avait réussi à dompter au développement économique .
Mais, maurice à choisi de transmettre le savoir pour participer au développement humains des jeunes camerounais .
Son assassinat est le reflet notre echec collectif …
Oui, nous avons échoué.
Nous avons prôné la haine de l’autre, à cause des politiciens vereux et malhonnêtes .
En tant que citoyens, nous avons applaudi devant nos enfants androïdes , ceux qui insultent , qui crachent sur l’autorité de l’Etat et les personnes qui l’incarne …
Nous avions oublié que l’enseignant incarnait l’autorité de l’Etat , et que l’école était le moule républicain .
Nous avons montré à nos enfants qu’on pouvait se saisir d’un couteau et dechirer le drapeau national en mondovision .
Le petit bissee, 15 an, a pris le couteau, en public pour dechirer celui qui symbolisait l’intégration nationale,
ce Bamileke qui transmettait le savoir aux petits nkoahs .
En tant que parents , nous avons démissionné de notre mission d’éducateur .
Nous avons confié l’éducation de nos enfants à Zuckerberg et Facebook .
Le téléphone est devenu un outil indispensable , le reseau internet, vital, dans un pays où il manque d’eau et l’électricité .
Le petit bisse etait connecté sur la page de flore de lille, il ne voulait pas manquer le direct à 10 heures du matin , dans lequel est decrivait des actes sexuels …
Maurice , l’a surpris pendant qu’il faisait du bien à son petit stylo .
On dit souvent qu’un homme à qui on suspend brusquement le goût de l’acte sexuel peut tuer .
Helas , bisse n’avait pas encore la maturité pour assimiler toute cette pornographie et cette violence à laquelle il est exposé sur Facebook .
Cette barbarie envers un enseignant ou toute autre personne détentrice de l’autorité publique est inacceptable .
Nous exigeons de l’état , un code de la famille pour proteger cette institution .
Car , elle est le premier creuset de la socialisation de nos enfants .
L’Etat doit imposer que tout enfant qui naît ait un père .
Le père est la première personne qui représente l’autorité …
Des etudes sociologiques prouvent que tous les enfants qui grandissent sans figures paternelles rejettent toutes formes d’autorité .
Concrètement , nous appelons de tous nos voeux ,
l’adoption d’une loi qui va obliger les 2 geniteurs à declarer une grossesse à 3 mois, ou à defaut à proceder à une interruption forcée de grossesse .
Nous sommes fatiguées de voir , des gamins dormir à la belle etoiles , se nourrissant de colle et de chanvre indien .
Alors que ces derniers n’ont pas demandé à venir au monde .
Nous implorons une école obligatoire et gratuite pour tous les enfants de 3 à 21 ans .
Cependant , nous exigeons le retour des mesures disciplinaires qui ont fait leurs preuves ,
et qui nous ont permis à nous fils d’enseignants de voir nos parents vieillir .
Maurice , une ecole de notre pays devra porter ton nom , tu es mort avec ton arme à la main , une craie .
Comme Victor hugo , tu etais convaincu que l’ecole fermait les portes de la prison .
Mais hélas .
Repose en paix . »

Cette sortie suit une plus récente concernant l’affaire d’albinisme de Wilfried Claude Ekanga, le partisan du MRC.  Marlene Emvoutou s’était alors offusqué des propos qu’elle estime injurieux portés par Wilfried et à l’encontre de Paul Biya ou du Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Lots Monkam

    People : La Miss Cameroun 2020 Audrey Nabila Monkam reçoit un véhicule 4×4, une enveloppe, un appartement et décroche un salaire mensuel

    Marlene Emvoutou

    Chronique du WarMan Du Terre à Terre : Conseil pour investir au Cameroun !