in

Luther André Meka : « Kamto n’apparaît que lorsque la communauté de l’ouest est fortement sinistrée »

Dans une publication sur Facebook, Luther André Meka met en avant des préoccupations liées à l’attitude supposée de Kamto envers les sinistres et son implication dans des problèmes de tribalisme.

Capture kamto et meka

Critique envers Maurice Kamto

Le militant du Rdpc critique Kamto en l’accusant d’apparaître principalement lors de sinistres impliquant la communauté de l’Ouest du Cameroun, suggérant ainsi un parti pris tribal. L’accusation de tribalisme et de suprémacisme est utilisée pour décrire le comportement supposé de Kamto. « Deux apparitions de kamto dans les sinistres, l’un pour Ngouache à bafoussam, et l’autre à Mbankolo où il est monté d’un cran en invectivant le gouvernement de prendre des mesures. Rien pour l’accident d’Efok, rien pour les accidents de touristique. Rien pour le sinistre de Dikolo. Vous savez pourquoi ? Kamto est un pire tribaliste. Il n’apparaît que lorsque la communauté de l’ouest est fortement sinistrée. Il a juste emballé cette conférence de presse avec d’autres sujets comparses. Il est fondamentalement tribaliste et supremaciste. Kamto ne respecte pas les morts, il fait son positionnement tribal sur les sinistres de la tribu », écrit l’acteur politique André Luther Meka.

Pour approfondir :   Wilfried Ekanga : « c'est Michèle Ndoki qui a chassé le MRC qui vivait en elle »

Référence aux enregistrements vocaux

Le communicant du Rdpc mentionne des enregistrements vocaux concernant la Fecafoot et comment ils révèlent des pratiques d’espionnage et de contre-espionnage au sein de cette organisation sportive. Cela indique une préoccupation quant à l’état de la Fecafoot et des problèmes de gouvernance qui y sont associés. « Votre monde des audios et voices enregistrés dans les échanges privés des responsables du football Camerounais dévoile l’espionnage et le contre-espionnage qui règnent entre les acteurs. C’est un signe du pourrissement qui sévit à la Fecafoot. Jamais la Fecafoot a eu une telle ambiance et de tels scénari ».

Pour approfondir :   Cameroun : Akere Muna réclame la libération de Sisiku Ayuk Tabe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gatama Guibai Nord

Guibai Gatama : « Nous devons attendre que Paul Biya parte pour reprendre le pouvoir »

Ots movment

M. Tio : « c’est l’État qui a les clefs pour mettre fin à la grève des enseignants »