in

Un vaste réseau de faux timbres fiscaux découvert à Douala

Dibouar

L’information est contenue dans une lettre circulaire du gouverneur de la région du Littoral en date du 19 aout 2021.

Dibouar
 Samuel Dieudonné Ivaha Diboua (c) Droits réservés

Décidément, la contrefaçon est un fléau qui n’épargne aucun secteur de la vie sociale. Pour se faire du beurre lors des concours administratifs et autres services sociaux, des individus ont mis sur pied un réseau de contrefaçon des timbres fiscaux.

Malheureusement pour eux, le stratagème a été vite démasqué par Samuel Dieudonné Ivaha Diboua qui a annoncé « la découverte d’un vaste réseau de contrefaçon » dans la région du Littoral.

Relevant que la fraude est « fortement préjudiciable à la bonne santé des finances publiques », le numéro 1 de la région a prescrit aux autorités et autres responsables administratifs « un contrôle strict de l’authenticité des timbres fiscaux ».

Pour rappel, il y a plus d’une décennie, le Cameroun a surpassé le système de production de timbre physique au profit des machines à timbrer dans l’optique de diminuer le phénomène de la contrefaçon.  

Mais seulement, les acteurs de cette gangrène ont tôt fait de trouver les astuces pour faire perdurer le mal qui affecte les finances.

Il y a quelques mois à Yaoundé dans la cité capitale, une bande faussaires a été épinglée par les éléments de la gendarmerie. C’est dire combien les autorités ont du pain sur la planche pour déraciner ce vilain fléau.

Pour approfondir :   Maurice Kamto ne sera pas à Paris le 03 juillet prochain


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FB IMG 1586735114543

[Tribune] David Eboutou : « Le Professeur Maurice Kamto n’est plus le patron du MRC »

112570832967813492

L’ex-président tchadien Hissène Habré est mort