in

L’Etat du Cameroun va rénover trois aéroports à hauteur de 72 milliards de FCFA

Le gouvernement camerounais envisage de mobiliser cette enveloppe financière pour la restauration des aéroports de Bertoua, Kribi et Tiko.

Kribi Airport
Aéroport de Kribi (c) Droits réservés

Initiée par le président Paul Biya en 2022, ce projet de rénovation va débuter cette année si l’on est croit le Programme d’Investissement Prioritaire (PIP) 2024-2026 du pays. Le ministre des Transports avait déjà annoncé cette décision le 30 août 2022, soulignant qu’elle s’inscrivait dans le cadre du programme de modernisation des infrastructures aéroportuaires, lancé en prévision de la CAN 2021. Plus d’un an après cette annonce, le projet semble enfin sur le point de se concrétiser. Selon le document gouvernemental du PIP 2024-2026, les fonds nécessaires seront débloqués pour permettre le lancement des travaux cette année, avec une prévision de clôture en 2027. Ces travaux seront réalisés sous le mode de Maîtrise d’Ouvrage Publique (MOP). En 2022, le président a donné des instructions à l’Autorité Aéronautique pour superviser ces travaux, en collaboration avec le ministère des Transports, en vue de leur démarrage rapide.

Pour approfondir :   CAN 2021 : La banque UBA participe à la construction des infrastructures

Des besoins spécifiques pour chaque aéroport concerné

Pour l’aéroport de Bertoua, les actions entreprises par les Aéroports du Cameroun (ADC) en 2022 seront complétées, notamment avec la poursuite des travaux de reprofilage de la piste d’atterrissage. Quant à l’aéroport de Tiko, les travaux de réhabilitation ont commencé en 2016 lors de la CAN féminine, mais cette infrastructure reste encore en deçà des attentes. Pour le programme de rénovation actuel, une révision en profondeur est nécessaire, notamment pour améliorer sa classification de classe C à B.

Concernant l’aéroport de Kribi, actuellement doté d’une piste en latérite, le projet inclura la construction de bâtiments administratifs et techniques. Les instructions du président permettront la réalisation de divers types de travaux pour moderniser ces infrastructures aéroportuaires. L’infrastructure donnera à n’en point douter, un visage plus moderne à la cité balnéaire de Kribi.


One Comment

Leave a Reply
  1. Et pendant se temps la route kribi ebolowa n’est pas encore bitumée, et vous trouvez ça bien que pour quitter le sud pour le sud il faut traverser deux régions ( centre et littorale), et pourtant la route ebolowa akim II n’est pas loin 245 kilomètres si je ne me trompes pas 😭😭, quelle honte pour le Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Manjo

500 milliards pour la construction d’un 4e barrage sur la Sanaga

Les Unes en kiosque

La revue de presse camerounaise du vendredi 2 février 2024