in

« Les sexes tapes, c’est vous ! Tuer les enseignants c’est encore vous… », Le coup de gueule d’un cadre du PCRN aux élèves

Vincent Yede

Vincent Yede, Conseiller municipal pour le compte du Parti camerounais pour la Réconciliation nationale (PCRN) à la mairie de Douala 3e, s’indigne à la suite de l’assassinat du principal d’un collège à Yaoundé par un élève.

Vincent Yede
Vincent Yede (c) Droits réservés

Dans une publication sur sa page Facebook le 6 avril, l’homme politique Vincent Yede s’offusque et se demande si « la jeunesse camerounaise est mal partie ».

Lebledparle.com vous invite à lire le texte de Vincent Yede

« L’Alcool, c’est vous!

La drogue, c’est vous!

La chicha, c’est vous!

Taxer vos camarades, c’est vous!

Les sextapes, c’est vous!

Poignarder vos camarades, c’est vous!

Taper les enseignants, c’est vous!

Même tuer les enseignants c’est encore vous?

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du mercredi 16 février 2022

La jeunesse camerounaise serait-elle mal partie? », écrit le cadre du PCRN dans une publication il y a quelques heures.

Il y a quelques heures en effet, le principal du Complexe Scolaire Yona a été poignardé à mort par un de ses élèves dont il avait confisqué le pull-over. L’élève, d’après nos sources ne s’était pas bien habillé pour venir en classe.

Récalcitrant, l’élève en question s’est rendu au bureau du principal mercredi 6 avril à 10h15 pour récupérer son pull-over et face au refus du principal, il a sorti le couteau de sa poche et a poignardé le principal à l’épaule puis au ventre.

Après son forfait, il s’est mis à fuir et a été protégé par quelques-uns de ses camarades mais a été suivi par l’un des enseignants du collège qui a évité de justesse d’être aussi poignardé à son tour et finalement avec l’aide des benskineurs, on a pu rattraper l’élève au niveau du deuxième carrefour Nkolbisson et il a été emmené à la gendarmerie.

Pour approfondir :   Cameroun : Les 18 favoris pour le poste de sélectionneur des lions indomptables !

Il faut précisément qu’il a également été retrouvé dans son sac, une petite machette et une chaîne. Tout ce qui porte à croire que l’élève préparait certainement un coup très grave à l’établissement.

Pour le moment la vie du responsable de l’établissement est hors de danger. Il a été admis sous soins d’urgence dans un hôpital.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Joseph Le

Intégration des enseignants : Joseph Lé fixe le délai d’attribution d’un matricule aux lauréats des écoles normales à 3 mois

carrefour Elig edzoa

Des agents de la mairie créés des émeutes au quartier Akwa à Akwa Douala