in

Les assassins d’Hélène Prudence Abomo interpellés à Yaoundé

Présumés coupables de la mort par calcination dans son domicile d’Hélène Prudence Abomo, ces derniers sont aux mains des forces de l’ordre.

Helene Prudence Abomo

La mort d’Hélène Prudence Abomo

On en sait plus sur la mort dans les conditions troubles d’Hélène Prudence Abomo. Elle avait été tuée et calcinée dans son domicile sis au quartier éleveur dans la capitale politique du Cameroun. Le corps carbonisé de l’ancienne employée du service des sports et de la jeunesse à la mairie de Yaoundé 5 avait ébranlé la toile suscitant une vague d’interrogations en raison de cet autre crime crapuleux.  Les présumés auteurs de l’acte viennent d’être interpellés dans la ville de Yaoundé. Lebledparle.com apprend des révélations faites sur ces entrefaites que c’est le fils du collègue de Prudence Abomo qui dirigeait la bande d’assassins.

Selon les témoignages, le principal suspect, Ma’a Joël Ludovic (26 ans), a révélé lors de son interrogatoire sa relation étroite avec la victime. « Feu Hélène était comme une grand-mère pour moi malgré le fait que nous ne soyons pas parents car elle nous aidait, mes petits frères et moi, dans les moments difficiles où nous étions livrés à nous-mêmes, nous n’avions pas d’endroit où loger » a confié le suspect principal.

Pour approfondir :   Inscription sur les listes électorales : Vincent Sosthène Fouda recadre l’Ambassadeur du Cameroun en France

Il nous revient donc que la victime Hélène Prudence Abomo vivait seule.  Elle a donc demandé au jeune homme, qui a perdu son emploi dans une station de la ville de Douala, de venir chez elle de fréquemment pour l’aider dans les tâches ménagères. C’est à la faveur de cette perche tendue qu’il aurait planifié avec trois de ses amis un cambriolage de son domicile qui a mal tourné.

Hélène Prudence Abomo venait de recevoir la somme d’un million de francs. « Avec mes multiples problèmes, j’ai pensé à un coup que je pouvais organiser sachant qu’elle vit seule et que la période des fins de mois elle se retrouve souvent avec de l’argent », a raconté le principal suspect. Ma’a Joël Ludovic et l’un de ses complices ont pu être appréhendés parce que retrouvés  en possession de paires de lunettes de grande marque, d’un ventilateur, d’un séchoir, de parfums de luxe et de bracelets en or, entre autres appartenant à Hélène Prudence Abomo. Ils ont été inculpés et attendent actuellement d’être traduits en justice.

Pour approfondir :   Ambroise Oyongo Bitolo dénonce un acharnement contre Nathan Douala depuis la CAN 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cameroun U23 1

Revirement : Le Cameroun ne disputera plus la CAN U23

manifestants crise anglophone 1

Bamenda : Un commandant de brigade abattu par des séparatistes