in

Le message de Parfait Siki à ses accusateurs

Parfait Siki va comparaître libre. À la demande de ses avocats, le DP de INFO+ va désormais poursuivre en liberté, son procès face à la Fecafoot, apprend Lebledparle.com le jeudi 27 avril 2023.

Siki Parfait libre

C’est une décision du juge Gilbert Schlick ce jour à la cour d’appel du Centre. Le journaliste et ancien secrétaire général de la Fecafoot pourra désormais comparaître libre dans l’affaire qui l’oppose à l’instance faîtière du football camerounais.

L’égalité dans la défense

Ses premiers mots après sa mise en liberté ont été adressés à ses soutiens, mais aussi sous cape, à Samuel Eto’o, président de la Fecafoot. « Je peux désormais défendre mes droits à égalité de chances avec celui qui m’accuse », déclare-t-il à la presse.

La liberté provisoire accordée à l’ancien directeur des rédactions de l’Economie quotidien est salué par ses confrères qui se sont mobilisés ce jour au tribunal pour lui apporter son soutien comme au début de l’affaire qui l’oppose à la Fecafoot. Parmi les confrères heureux figure Jean Pierre Nka. « La décision de laisser « Mon Père » Parfait Nicolas Siki Awono de comparaître libre dans cette histoire avec la Fecafoot est un signal fort en cette veille de 3 Mai, Journée de la Liberté de la presse. Que vive son journal qui a sa place dans notre environnement médiatique », écrit son ancien collaborateur sur Facebook, comme l’a constaté Lebledparle.com.

Pour approfondir :   Jean Paul Choun Nyat à Equinoxe : « je vous critiquerai systématiquement tant que vous critiquerez le régime de Paul Biya »

Alex Gustave Azebazé a aussi exprimé sa satisfaction pour la mise en liberté de son confrère, comme l’a rapporté Lebledparle.com.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonga Francis Minsep

Francis Bonga à Mouelle Kombi : « vous êtes hanté par la Fecafoot au point d’abandonner les stades construits par Paul Biya »

Moukoudi

Harold Moukoudi : buteur, le Lion indomptable confirme sa renaissance en Grèce