in

Cameroun : Abel Mbengué recadre le journal Mutations pour sa Une « Yaoundé : Le CHAN des ordures »

Cameroun : Abel Mbengué recadre le journal Mutations pour sa Une « Yaoundé : Le CHAN des ordures »

Les figures de rhétorique qu’on connait au journal Mutations n’ont pas égayé Abel Mbengué de passage sur le programme La Rétro sur Canal 2 International le dimanche 10 janvier 2021.

Cameroun : Abel Mbengué recadre le journal Mutations pour sa Une « Yaoundé : Le CHAN des ordures »
Abel Mbengué (c) Droits réservés

La Une qui fâche

Dans sa parution du 6 janvier 2021, le quotidien Mutations n’a pas dérogé à sa règle, celle de construire la Une en jouant sur les mots grâce aux figures de style. « Yaoundé : Le CHAN des ordures », a titré le quotidien de Georges Alain Boyomo mercredi dernier.

{source}<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”fr” dir=”ltr”>YAOUNDÉ:LE CHAN DES ORDURES <br>LA UNE DE <a href=”https://twitter.com/hashtag/MUTATIONS?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#MUTATIONS</a> DU 06 Janvier 2021<br>À LIRE SUR <a href=”https://t.co/6jnkXMeKAV”>https://t.co/6jnkXMeKAV</a> <a href=”https://t.co/L1S9oMKSyV”>pic.twitter.com/L1S9oMKSyV</a></p>&mdash; Mutations Online (@MutationsOnline) <a href=”https://twitter.com/MutationsOnline/status/1346535463121784832?ref_src=twsrc%5Etfw”>January 5, 2021</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>{/source}

En rapport avec l’actualité, Mutations a voulu présenter l’image peu agréable de la capitale politique camerounaise à quelques jours du début du Chan qu’accueille le pays de Paul Biya.

La Une selon Abel Mbengué

Sauf que selon le porte-parole du COCAN 20-21 Abel Mbengué, la Une d’un journal doit être dépourvue en un mot, de toute subjectivité : « Ce n’est pas une raison pour titrer, ‘’Le Chan des ordures’’. La Une, c’est comme le nom, la Une c’est une réflexion conviviale. La Une est une réflexion indicative. La Une n’est pas un sentiment personnel. Je ne suis pas professeur de journalisme mais je le dis à ceux qui partagent cette information qui est vraie », explique l’ancien journaliste de la CRTV.

Pour Abel Mbenguè, la mission de la presse n’est de tirer nécessairement à boulet rouge sur le pouvoir : « Vous savez, je suis ancien de l’Eglise et j’aime dire au pasteur de ma paroisse, mais pourquoi à chaque fois dans vos serments, tant que vous n’avez pas égratigné le pouvoir, vous n’avez pas fait un bon serment ?  Apportez la sérénité dans le cœur de vos ouilles », a-t-il illustré.

D’ailleurs, « pourquoi vous croyez que le 4ème pouvoir doit être l’inquisiteur éternel ? », a-t-il demandé à Arnaud Nguefack avant de suggérer que les hommes de médias doivent « avoir la capacité d’orienter ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    [Tribune] : Démocratie en ballottage

    [Tribune] : Démocratie en ballottage

    Cameroun : 140 ordinateurs PB Hev emportés par des bandits à l’université de Maroua