in ,

Le concert de Fally Ipupa au Cameroun, un échec cuisant ?

Un débat autour de l’affluence du public à cet événement est né sur la toile après la prestation de la star congolaise.

Fally Ipupa
Fally Ipupa-DR

Le 30 décembre 2023, le chanteur congolais Fally Ipupa a donné un concert au Stade de Bépanda à Douala, dans le cadre de sa tournée africaine. Ce spectacle, organisé par l’opérateur téléphonique Camtel, a été marqué par une controverse sur la participation des artistes locaux et par une affluence mitigée du public.

Une affluence en demi-teinte

Le jour du concert, le Stade de Bépanda, qui peut accueillir jusqu’à 30 000 spectateurs, n’a pas fait le plein. Selon les estimations, un peu plus de 10000 personnes ont assisté au spectacle, qui a duré près de trois heures. Certains ont évoqué un échec cuisant, en pointant du doigt le prix des billets (entre 10 000 et 50 000 francs CFA, soit entre 15 et 75 euros), la mauvaise organisation, ou encore le boycott des fans de Lady Ponce.

D’autres ont au contraire souligné la réussite du concert, en mettant en avant la qualité de la prestation de Fally Ipupa, qui a enchaîné ses tubes comme « SL », « Afsana » ou « Eloko Oyo ». Ils ont également loué l’ambiance festive et chaleureuse qui a régné dans le stade, malgré la pluie qui s’est invitée en fin de soirée.

Une polémique sur la place des artistes camerounais

Avant le concert, plusieurs artistes camerounais ont exprimé leur mécontentement face à la décision de Camtel de ne pas les associer à l’événement. Parmi eux, l’artiste de bikutsi Lady Ponce, qui a accusé l’entreprise de « manque de respect » et de « négligence » envers la culture nationale. Elle a également dénoncé le cachet de 200 millions de francs CFA (environ 300 000 euros) versé à Fally Ipupa, qu’elle a jugé disproportionné par rapport à la situation économique du pays.

Pour approfondir :   Synafoc : Francis Bonga demande à Geremi Sorel Njitap de passer la main à quelqu'un d'autre

D’autres artistes, comme le rappeur Maahlox ont soutenu la star congolaise en saluant son talent et son parcours. Ils ont également appelé au respect et à la solidarité entre les musiciens africains, au-delà des frontières.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Biya Paul 31 12 2023

Voici l’intégralité du discours de Paul Biya du 31 décembre 2023

djamen celestin Mrc

Célestin Djamen : « le livre de Jean Bruno Tagne est un ramassis de kongossa…truffé de fautes »