in

L’audition de Boney Philippe au Sed confirmée pour mercredi

Convoqué ce 22 mai dans le cadre de l’assassinat du journaliste Martinez Zogo comme Jean Bruno Tagne, le journaliste Boney Philippe s’y rendra finalement ce mercredi.

Boney Philippe

Boney Philippe au Sed

Dans l’affaire de l’assassinat du journaliste Martinez Zogo, Philippe Boney se rendra ce mercredi à 10 heures pour ses solder ses comptes après une émission polémique. C’est un nouveau rouleau compresseur déclenché contre des journalistes dans l’affaire Martinez Zogo. Et comme par hasard, il s’agit près qu’essentiellement de journalistes et acteurs qui tentent d’apporter d’autres éléments dans la compréhension de l’affaire Martinez Zogo.

A la suite de Jean Bruno TAGNE comme l’indiquait Lebledparle.com, c’est le journaliste Boney Philippe, présentateur de la chaîne de télévision Vision 4 qui est convoqué à son tour pour «diffamation en complicité et autres». La même accusation que Jean Bruno TAGNE. Mais, les avocats de Philippe Boney ont fait savoir au Lieutenant-colonel Bialo, chef du service central de la Recherche Judiciaire du SED auteur de La convocation qu’il s’y rendra seulement mercredi 24 mai 2023.

Pour approfondir :   Les enseignants en colère : Appel au Premier Ministre pour la publication des résultats de sélection pour le retour sur titre en première année du second cycle des Écoles Normales Supérieures

Philippe Boney a été convoqué suite à l’émission de CLUB ÉLITES organisée sur les antennes de la chaîne Vision 4 portant sur les révélations explosives du prêtre orthodoxe OLA BÉBÉ qui lui-même, ami de Martinez Zogo a été assassiné quelques jours après ses premières confidences. Or les révélations d’OLA BÉBÉ ont été faites sur la base des investigations du journaliste Jean Bruno TAGNE.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Onana Buf

Gialuigi Buffon s’exprime à son tour sur la saison monstrueuse d’André Onana en Ligue des champions

Ngannou Dana

Le violent tacle de Francis Ngannou à son ancien patron de l’UFC qui affirme qu’il a eu peur de Jon Jones